Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 41 - 50 of 184 on Quand pourront les neuf sœurs, loin des cours et des villes , M'occuper tout entier,....
" Quand pourront les neuf sœurs, loin des cours et des villes , M'occuper tout entier, et m'apprendre des cieux Les divers mouvements inconnus à nos yeux, Les noms et les vertus de ces clartés errantes Par qui sont nos destins et nos mœurs différentes! "
La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine comparé avec ses modèles ... - Page 317
by Jean de La Fontaine, Marie Nicolas Silvestre Guillon - 1803
Full view - About this book

Histoire de la littérature française du moyen age aux temps modernes

Eugène Geruzez - French literature - 1852 - 536 pages
...: Solitude où je trouve une douceur secrète, Lieux que j'aimai toujours , ne pourrai-je jamais , Loin du monde et du bruit , goûter l'ombre et le frais ? Oh ! qui m'arrêtera sous vos sombres asiles ! On ne finirait pas , on ne se lasserait pas non plus , si l'on voulait tirer de ce livre unique...
Full view - About this book

Histoire de la littérature française du moyen age aux temps modernes

Eugène Geruzez - French literature - 1852 - 536 pages
..., Solitude où je trouve une douceur secrète, Lieux que j'aimai toujours , ne pourrai-je jamais , Loin du monde et du bruit , goûter l'ombre et le frais ? Oh ! qui m'arrêtera sous vos sombres asiles ! On ne finirait pas , on ne se lasserait pas non plus , si l'on voulait tirer de ce livre unique,...
Full view - About this book

Essai sur les Fables de La Fontaine ...

Hippolyte Taine - 1853 - 200 pages
...Virgile : Solitude où je sens une douceur secrète, Lieux que j'aimai toujours, ne pourrai-je jamais Loin du monde et du bruit goûter l'ombre et le frais? Oh ! qui m'arrêtera sous vos sombres asiles ! (x , 14.) Au fond du cœur de l'homme est une source de tendresse, qui cherche toujours à...
Full view - About this book

sér. Temps modernes

Eugène Geruzez - French literature - 1853
...exclamation : Solitude où je trouve une douceur secrète, Lieux que j'aimai toujours, ne pourrai-je jamais, Loin du monde et du bruit goûter l'ombre et le frais? Oh! qui m'arrêtera sous vos sombres asiles? rie retrouve-t-on pas, outre le trait que nous avons déjà signalé *, et qui appartient à...
Full view - About this book

Histoire de la poésie

Charles Augustin Henry - 1856
...: Solitude où je trouve une douceur secrète , Lieux que j'aimai toujours , ne pourrai-je jamais , Loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais ! Oh! qui m'arrêtera dans vos sombres asiles! Quand pourront les neuf sœurs , loin des cours et des villes , M'occuper...
Full view - About this book

Béranger et ses chansons: d'après des documents fournis par lui-même et avec ...

Joseph Bernard - 1858 - 420 pages
...Chose singulière! La Fontaine dit quelque part : Lieux que j'aimai toujours, ne pourrais-je jamais, Loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais! Oh! qui m'arrêtera sous vos sombres asiles! Du moins que les ruiseaux m'offrent de doux asiles, Que je peigne en mes vers quoique rive...
Full view - About this book

Französische Literaturbilder aus dem Bereich der Aesthetik ..., Volumes 1-2

Alexander Büchner - French literature - 1858
...— Solitude où je trouve une douceur secrète, Lieux que j'aimais toujours, ne pourrai-je jamais Loin du monde et du bruit goûter l'ombre et le frais ? Oh, qui m'arrêtera sous vos sombres asiles ? 3n ber нагигКф^еп SBetfe ffi^rt ibn biefeS oft auf bie ©rrcägung ber legten, großen...
Full view - About this book

Fables et oeuvres diverses de J. La Fontaine

Jean de La Fontaine, Charles Athanase Walckenaer - 1859 - 555 pages
...Solitude , où je trouve une douceur secrète , Lieux que j'aimai toujours , ne pourrai-je jamais , Loin du monde et du bruit , goûter l'ombre et le frais ! Oh ! qui m'arrêtera sous vos sombres asiles ! Quand pourront les neuf Sœurs , loin des cours et des villes , M'occuper tout entier, et...
Full view - About this book

Le Magasin de librairie: littérature, histoire, philosophie ..., Volume 10

1860
...Virgile : Solitude où je sens une douceur secrète, Lieux que j'aimai toujours, ne pourrai-je jamais. Loin du monde et du bruit, goûter l'ombre et le frais? Oh ! qui m'arrêtera sous vos sombres asiles ! Il a parlé, comme un ancien, de la saison « où les tièdes zéphyrs ont l'herbe rajeunie,...
Full view - About this book

Histoire du sentiment poétique de la nature dans l'Antiquité grecque et romaine

Emile Gebhart - Nature in literature - 1860 - 202 pages
...Géorgiques : Solitude où je sens une douceur secrète, Lieux que j'aimai toujours, ne pourrai-je jamais Loin du monde et du bruit goûter l'ombre et le frais ? Oh ! qui m'arrêtera sous vos sombres asiles ? Tel était, dans sa poétique simplicité, le Hoc erat in votis du plus beau génie de Rome....
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF