Page images
PDF
EPUB

OUVRAGES DU MÊME AUTEUR :

MACBETH, traduit littéralement en vers français, de W. Shakspeare ,

1 vol. in-12. PERVENCHES, recueil de sonnets, 1 vol. in-18.

PARIS.

- TYPOGRAPHIE DE FIRMIN DIDOT FRÈRES, RUE JACOB,

56.

>

SATIRES

DE JUVENAL

ET

DE PERSE,

TRADUITES EN VERS FRANÇAIS,

PAR M. JULES LACROIX.

PARIS,
LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT FRÈRES,

IMPRIMEURS DE L'INSTITUT DE FRANCE,

RUE JACOB, 56.

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

A M. LE COMTE DE SALVANDY,

MEMBRE DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE,
MINISTRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUB.

MONSIEUR LE COMTE,

Depuis que vous êtes chargé des hautes fonctions que d'illustres écrivains remplissaient avant vous, il me semble que les études classiques, que la vraie littérature , un moment dédaignées, retrouvent enfin quelque sympathie. C'est un heureux changement, Monsieur le comte, et vous me permettrez d'y reconnaître votre influence; car, toujours et partout, vous avez proclamé bien haut la suprématie des lettres , qui sont l'orgueil et la gloire des grandes nations.

Il y a près de quinze ans que je travaille avec ardeur aux traductions de Perse et de Juvénal; mais, au milieu de ce labeur ingrat et difficile, je ne me dissimulais pas que mon æuvre était bien sérieuse pour un temps frivole et indifférent comme le nôtre. Je l'avouerai néanmoins, j'ai toujours compté sur ce petit nombre de cours généreux, d'esprits intelligents qui ne manquent jamais en France au littéra

teur consciencieux. A mesure que j'avançais dans ma longue et pénible tâche, on me répétait sans cesse, comme cet ami de Perse, «Qui lira ceci? » Quis leget hæc? Et moi je répondais avec le poëte stoïcien : «Vel duo, vel... » Je n'aurais pas encore le droit de me plaindre, si vous étiez l'un de ces deux lecteurs, Monsieur le comte : vous le brillant écrivain, l'éloquent orateur; vous enfin l'ami, le véritable ami des lettres.

Je suis avec respect,

Monsieur le comte,

Votre très-humble et très-obéissant serviteur,

JULES LACROIX.

« PreviousContinue »