Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Rousseau touchait nos cœurs; nous sentions un secret plaisir à les voir attaquer un vieil échafaudage, qui nous semblait gothique et ridicule. Ainsi, quoique ce fussent nos rangs, nos privilèges, les débris de notre ancienne puissance qu'on minait... "
Journal des demoiselles - Page 3
1883
Full view - About this book

Mémoires, ou Souvenirs et anecdotes, Volume 1

Louis-Philippe de Ségur - France - 1825 - 512 pages
...échafaudage qui nous semblait gothique et ridicule. Ainsi, quoique ce fussent nos rangs, nos priviléges, les débris de notre ancienne puissance qu'on minait...les atteintes, nous n'en avions que le spectacle. Ce n'étaient que des combats de plume et de paroles , qui ne nous paraissaient pouvoir faire aucun...
Full view - About this book

Vie de Napoléon Buonaparte, Volume 1

Sir Walter Scott - 1827 - 284 pages
...quoique ce fussent nos rangs, nos privilèges , les débris de notre ancienne puissance qu'on ruinait sous nos pas , cette petite guerre nous plaisait :...les atteintes, nous n'en avions que le spectacle. Ce n'étaient que des combats de plume et de paroles, qui ne paraissaient pouvoir faire aucun dommage...
Full view - About this book

Mémoires ou souvenirs et anecdotes, Volume 1

Louis-Philippe de Ségur - 1829 - 506 pages
...privilèges, les débris de notre ancienne puissance qu'on minait tons nos pai, cette petite gu«rro 45 nous plaisait: nous n'en éprouvions pas les atteintes , nous n'en avions que le spectacle. Ce n'étaient que des combats de plume et de paroles, qui ne nous paraissaient pouvoir faire aucun...
Full view - About this book

Mémoires ou souvenirs et anecodotes, Volume 1

Louis-Philippe de Ségur - 1844 - 522 pages
...échafaudage qui nous semblait gothique et ridicule. Ainsi, quoique ce fussent nos rangs, nos privilèges, les débris de notre ancienne puissance qu'on minait...les atteintes , nous n'en avions que le spectacle. Ce n'étaient que des combats de plume et de paroles, qui ne nous paraissaient pouvoir faire aucun...
Full view - About this book

Bibliotheque des mémoires relatifs a l'histoire de France, Volume 19

France - 1859 - 476 pages
...échafaudage qui nous semblait gothique et ridicule. Ainsi , quoique ce fussent nos rangs , nos priviléges , les débris de notre ancienne puissance qu'on minait...les atteintes , nous n'en avions que le spectacle. Ce n'étaient que des combats de plume et de paroles , qui ne nous paraissaient pouvoir faire aucun...
Full view - About this book

Les origines de la France contemporaine, Volume 1

Hippolyte Taine - France - 1876 - 578 pages
...p1ébéienne. Ainsi, quoique ce fussent nos privilé« ges, les débris de notre ancienne puissance que l'on « minait sous nos pas, cette petite guerre nous plaisait....les atteintes, nous n'en avions « que le spectacle. Ce n'étaient que combats de plume et « de paroles qui ne nous paraissaient pouvoir faire au« cun...
Full view - About this book

L'esprit public au XVIIIe siècle: étude sur les mémoires et les ...

Charles Aubertin - France - 1889 - 980 pages
...échafaudage, qui nous semblait gothique et ridicule. Ainsi, quoique ce fussent nos rangs, nos privilèges, les débris de notre ancienne puissance qu'on minait...les atteintes, nous n'en avions que le spectacle. Ce n'étaient que des combats de plume et de paroles, qui ne nous paraissaient pouvoir faire aucun...
Full view - About this book

Les causes financières de la révolution française: Les ministères de Turgot ...

Charles Gomel - Finance, Public - 1892 - 596 pages
...plus fins représentants de la vieille noblesse ' : « Quoique ce fussent nos rangs, nos privilèges, les débris de notre ancienne puissance qu'on minait sous nos pas, cette petite guerre nous plaisait. Ce n'était que des combats de plumes et de paroles, qui ne •nous paraissaient pouvoir faire aucun...
Full view - About this book

Les origines de la France contemporaine, Volume 2

Hippolyte Taine - France - 1894 - 588 pages
...nos privilé« ges, les débris de notre ancienne puissance que l'on « minait sous nos pas, celle petite guerre nous plaisait. « Nous n'en éprouvions pas les atteintes, nous n'en avions a que le spectacle. Ce n'étaient que combats de plume et .- de paroles qui ne nous paraissaient pouvoir...
Full view - About this book

Lectures sur la société française aux XVIIe et XVIIIe siècles

Amédée Gasquet - France - 1896 - 328 pages
...échafaudage, qui nous semblait gothique et ridicule. Ainsi, quoique ce fussent nos rangs, nos privilèges, les débris de notre ancienne puissance qu'on minait...les atteintes, nous n'en avions que le spectacle. Ce n'étaient que des combats de plume et de paroles, qui ne nous paraissaient pas pouvoir faire aucun...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF