Page images
PDF
EPUB
[graphic]

VIE. La donatiopropter nuptias (§ 166) Page 436

IX. Conventions matrimoniales (§167) 438

X. Dissolution du mariage en général ; divorce en particulier (§163) 439

XI. Seconds et subséquents mariages (§ 169) 442

XH. Célibat (§ 170) 443

CHAPITRE H.

THEORIE DBS «APPORTS ENTRE ASCENDANTS ET DESCENDANTS , ET DE LA PUISSANCE PATERNELLE EN PARTICULLEH.

I. Rapports généraux entre les parents et les enfants (§171) 444

II. Privation d'enfants, orbitas (§ 172) 447

in. La puissance paternelle (§173) ibid.

I.

Xature et effets de la puissance paternelle. *

I. Généralités (§ 174) 448

II. Droit qu'a le père d'acquérir par ses fils de famille (§175) 451

III. Formation des pécules (§ 176) 453

n.

Établissement de la puissance paternelle.

I. Acquisition de la puissance paternelle sur les enfants

nés du mariage (§ 177) 458

II. Acquisition de la puissance paternelle par la légitimation(§178) 460

III. Acquisition de la puissance paternelle par l'adoption

(S 179) 462

m.

Cessation de la puissance paternelle.

t. Généralités (§ 180) 466

II. L'émancipation en général (§ 181 ) 469

CHAPITRE IH.

THÉORIE DE LA TUTELLE ET DE LA CURATELLE.

I. Caractère général de la tutelle et de la curatelle; leur

place dans le système (§ 182) 472

H. Distinction de la tutelle et de la curatelle (§ 183) 475

TITRE I.
Tutelle, tutela.
A. — Tutelte des impuberes.

I. Notion générale (§184) Page 476

H. Détermination de la personne du tuteur (§ 185) 478

HI. Fonctions du tuteur en général (§186) 483

IV. Administration des biens et devoirs qui en résultent pour le tuteur (§ 187) 486

V. Fin de la tutelle (§ 188) 489

B. — Tutelle ites remmes. ($189)..., 492

TITRE II.
Curatelle, cura ou curatio.

I. Ses espèces principales (§ 190) 49S

II. Principes généraux sur la curatelle (§ 191 ) 497

LIVRE V.

THÉORIE DE LA TRANSMISSION HÉRÉDITAIRE, OU DES SUCCESSIONS EN CAS DE MORT.

Place qu'occupe cette théorie dans le système (§ 192).... 499

PREMIÈRE SECTION.
Théorie île In succession héréditaire proprement dite.

* CHAPITRE PREMIER.

INTRODUCTION GÉNÉRALE AU DROIT DE SUCCESSION HEREDITAIRE.

I. L'hérédité en général, par opposition aux legs (§ 193). SOI

II. Conditions essentielles de toute succession héréditaire

(§ 194) 504

III. fJhereelitas et la bonorum possessio dans leurs rapports mutuels (§ 195) 500

CHAPITRE II.

DÉLATION DE LA SUCCESSION D'APRÈS UN TESTAMENT.

I. Notion générale du testament (§ 196) 515

II. Conditions générales exigées pour la validité d'un testament (§ 197) 517

III. Histoire des formes du testament (§198) 520

IV. Formes des testaments dans le droit de Justinien (§199) 523

V. Ce que peut et ce que doit, en général contenir le testament (§200) . Page 526

VI. Institution de l'héritier direct, en particulier (§ 201).. 527

VII. Substitutions qui renferment des institutions directes d'héritiers (§ 202) 531

CHAPITRE III.

Delation De L'hérédité Sans Testament, Ab Intestat.

I. Conditions requises pour cette délation (§ 203) 533

II. Capacité de succéder et ordre de succession (§ 204)... 536

III. Histoire de la succession ab intestat (§ 205) 537

IV. Traits fondamentaux de la succession d'après la NovelleH8 (§206) 541

CHAPITRE IV.

DELATION DE LA SUCCESSION CONTRE LA TENEUR D'bx TESTAMENT.

I. Introduction (§ 207 ) 545

H. Obligation imposée au testateur de faire une mention formelle de certains parents (§ 208) 546

III. Obligation imposée au testateur de mentionner certains parents de la manière indiquée par la*ioi, c'est-à-dire

de leur laisser la légitime (§ 209) 549

IV. Dernière restriction imposée au testateur par la Novelle 115 (§ 210) '. 352

CHAPITRE V.

Acqlisitiox DE L'héuédité.

I. Notion générale (§211) .... 553

II. Adition de l'hérédité (§ 212) 554

III. Acquisition de l'hérédité ipso jure (§ 213) 559

IV. Effets de l'acquisition de la succession, en géneral (§214) 561

V. Obligation des héritiers aux dettes de la succession (§215) 563

VI. Confitsio et separatio bonorum (§216) 565

VII. Rapports de l'héritier avec les tiers detenteurs des choses héréditaires (§217) 566

VIII. Rapports des cohéritiers entre eux (§ 218) 568

IX. Cas où l'appelé n'acquiert pas la succession qui lui est déferée (§219) 570

PRÉCIS D'UN COURS

SUR L'ENSEMBLE

DU DROIT PRIVÉ

DES ROMAINS.

INTRODUCTION.

Le droit et l'état.

Le rf/w/ est ce qui répond à l'idée du juste.

Cette idée du juste ou du droit se trouve dans le rapport le plus intime avec l'idée du bien moral. Car toutes les deux découlent de la même source, de la raison pratique de l'homme, et sont des déductions d'une seule et même vérité éternelle, d'après laquelle les hommes, soit individuellement, soit collectivement, sont capables d'un perfectionnement constamment progressif, et doivent s'y appliquer avec persévérance. En conséquence, le droit et le bien moral n'apparaissent pas comme opposés l'un à l'autre , mais plutôt comme des parties d'un même tout, se complétant mutuellement, et destinées à suppléer à leur insuffisance respective et

« PreviousContinue »