Abrégé de la grammaire française

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 160 - Il faut, autant qu'on peut, obliger tout le monde On a souvent besoin d'un plus petit que soi. De cette vérité deux fables feront foi ; Tant la chose en preuves abonde. Entre les pattes d'un lion Un rat sortit de terre assez à l'étourdie. Le roi des animaux, en cette occasion, Montra ce qu'il était, et lui donna la vie.
Page 59 - Futur s. j'irai, tu iras, il ira, nous irons, vous irez, ils iront. Cond. prés. j'irais. lmpér, prés. va, allons, allez. Subj. prés, que j'aille, que tu ailles, qu'il aille, que nous allions, que vous alliez, qu'ils aillent.
Page 34 - L'homme superbe est renversé, Ses propres flèches l'ont percé. UNE AUTRE. J'ai vu l'impie adoré sur la terre; Pareil au cèdre, il cachait dans les cieux Son front audacieux; II semblait à son gré gouverner le tonnerre, Foulait aux pieds ses ennemis vaincus : Je n'ai fait que passer, il n'était déjà plus.
Page 82 - Ah! de grâce, un moment, souffrez que je respire. Je sors de chez un fat, qui, pour m'empoisonner, Je pense, exprès chez lui m'a forcé de dîner. Je l'avais bien prévu. Depuis près d'une année, J'éludais tous les jours sa poursuite obstinée. Mais hier il m'aborde, et, me serrant la main : Ah! monsieur, m'at-il dit, je vous attends demain.
Page 113 - Traduisez : le mien le tien le sien le nôtre le vôtre le leur...
Page 100 - Republique qui fust jamais. Ainsi taschoient-ils de gagner des Ames, parce qu'ils sçavoient bien qu'elles ne veulent pas estre forcées ; parce qu'ils connoissoient la noblesse de leur naturel, qui est impatient du joug et de la contrainte, qui a horreur de la raison toute crue et du genre purement dogmatique. Quelques prudens et sages qu'ils fussent, ils prenoient des masques et des habillement de Théâtre, et n'en estoient pas moins sages ny moins prudens.
Page 141 - OSMIN Amurat est content, si nous le voulons croire, Et semblait se promettre une heureuse victoire. Mais en vain par ce calme il croit nous éblouir : II affecte un repos dont il ne peut jouir.
Page 30 - Les verbes pronominaux, qu'on appelle aussi réfléchis, sont ceux qui se conjuguent avec deux pronoms de la même personne : je me, tu te, il se, nous nous, vous vous, ils ou elles se. JE ME (laite, TC TE méfies sont donc des verbes pronominaux.
Page 137 - Celui qui n'a égard en écrivant qu'au goût de son siècle, songe plus à sa personne qu'à ses écrits. Il faut toujours tendre à la perfection ; et alors cette justice qui nous est quelquefois refusée par nos contemporains , la postérité sait nous la rendre.
Page 82 - Soyons amis , Cinna , c'est moi qui t'en convie : Comme à mon ennemi je t'ai donné la vie ; Et, malgré la fureur de ton lâche dessein, Je te la donne encor comme à mon assassin.

Bibliographic information