Bibliothèque françoise ou Histoire littéraire de la France

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 165 - Il a une puissance absolue pour faire le bien , et les mains liées- dès qu'il veut faire le mal. Les lois lui confient les peuples comme le plus précieux de tous les dépôts , à condition qu'il sera le père de ses sujets.
Page 160 - Connais-tu ce flatteur perfide , Cette âme jalouse où préside La calomnie au ris malin ; Ce cœur dont la timide audace En secret sur ceux qu'il embrasse Cherche à distiller son venin ? Lui dont les larcins marotiques , Craints des lecteurs les plus cyniques, Ont mis tant d'horreurs sous nos yeux ; Cet infâme , ce fourbe insigne , Pour moi n'est qu'un esclave indigne , Fût-il sorti du sang des Dieux.
Page 148 - Gazetiers, avant qu'il eût mis celui d'Utrecht dans fes intérêts, ne me regardent ni de près ni de loin. Mais l'avis charitable que je lui avois donné dans mon billet, le fit, à fon retour en France, fonger à fes affaires ; & ce fut apparemment ce qui l'engagea à changer le titre de fon...
Page 139 - I i fi je voulois prendre la peine de les y chercher; ce que je ne rapporterais même pas, fi ce n'étoit pour montrer par ce témoignage d'un commerce familier , foutenu fans interruption vingt ans durant, avec un des plus illuftres amis que j'aie jamais eu.
Page 166 - Il doit être au-dehors le défenfeur de fa patrie, en commandant les armées; & au-dedans, le juge des peuples pour les rendre bons , fages & heureux. Ce n'eft point pour luimême que les Dieux l'ont fait...
Page 147 - Ce fut là où j'appris de ce prince & de deux de ses gentilshommes, qu'il leur avait parlé de moi à Marimont de la manière du monde la plus indigne, & un colonel de mes amis qui a été depuis général major & gouverneur de Dam me dit qu'à Mons s'étant trouvé avec lui à l'hôtellerie, où il...
Page 137 - Pnblic , pour vouloir lui difpu„ ter un fi heureux privilege. Les injures , . groflieres qu'il me dit, & les abfurdités dont ., elles font accompagnées , ne prouvent autre „ chofe contre moi que fa haine , dont je n'ai „ garde de m'affliger, & qui me fait beaucoup „ plus d'honneur que fon eftime.
Page 143 - ... les mauvaises disputes d'un étourdi fiefFé, peuvent causer de supplice à un homme posé et retenu. Mais comme dieu m'a doué d'une patience, qui souvent tourne plus à mon dommage qu'à mon profit, je ne lui en témoignai rien, & je continuai à le combler de toutes sortes de civilités & de complaisances.
Page 363 - Que l'efprit de l'homme eft Borné ! Quelque tems qu'il donne à l'étude ; Quelque pénétrant qu'il foit né ^ II ne fçait rieu à fond , rien avec certitude.
Page 149 - chréf* „ chrétien, & de foutenir, qu'il eft ridicule „ de l'être ; ce qui n'en parut pas pour cela „ moins digne des attentions de la Police , „ où il fut cité , & où il fe tira d'affaire en „ difant , que cet ouvrage n'étoit pas de lui , „ mais du feu Abbé de CHAULIEU.

Bibliographic information