Page images
PDF
EPUB

344255

exibibliothctal e s if prædicalovun
SATYRES

Lugdune.D E nsium
JUVENAL

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

A PARIS,
Chez CLAUDE BARBIN, sur le second

Perron de la saincte Chapelle du Palais.

M. DC. LXXXI.

AVEC PRIVILEGE DU ROT.

[blocks in formation]

Ce sercit ne pas aymer les BellesLettres, es ignorer, combien elles vous font obligées des excellentes Satyres, que vous avés données au Public , si je ne vous offrois cette nouvelle Traduction de Juvenal , de Perfe. Ce que nous admirons dans les Ouvrages de Anciens, ne fert plus qu'à nous faire mieux connoître le Merite des vostres, on vous furpaßés tous ces grands Modeles, ayant fait dés l'âge de vingt ans ce que Juvenal n'osa entreprendre, qu'étant déja vieux, &qu'aprés s'estre exercé long - temps à la Poësie.

Aufli, MONSIEUR, estes-vous maintenant bien 44 - dessus de la Gloire,

que

ľ’Art des Satyres peut donner à un - Homme de Lettres. Nous vous entendons avec plaisir instruire tous nos Poëtes, distribuer fier le Parnaffe les Lauriers, que vous y avés cewillis , ele developer so agreablement dans votre Poetique ce qu' Aristote a de plus obfcur, Horace de plus fec co de

plus sterile,

Vous avés mesme adjouté un

[ocr errors]

re ,

rare Exemple à vos Preceptes, or en nous donnant un Poëme d'une maniere : extraordinaire nous avés monstré qu'un esprit aussi grand que le vostre peut élever ce qu'il y a de plus commun, G former du neant, pour ainsi di

les choses les plus admira bles.

Mais quelque heureuse Naillance, que vous agés, pour meriter tant de reputation entre les sçavants, j'ose neanmoins vous dire que vostre application à la lecture des Anciens y a beaucoup contribué. C'est-que la sçavante Athenes, que

l'Ancienne. Rome vous ont ouvert tous leurs Thrfors. On ne va souvent qu'à des ruiffeaux dont on trouve bien - test le fond; mais Vous avés puisé dans ces profondes Sources, pour servir vous - mesme d'Exemple à la posterité.

En effet les plus Critiques de meurent ils pas d'accord, que Longin eft plus beau dans vostre. Tran

« PreviousContinue »