Page images
PDF
EPUB

genus,

10

15

Quid 1 Marte posses. Milite nam tuo 3
Drusus Genaunos 3, implacidum
Breunosque veloces et arces

Alpibus impositas tremendis
Dejecit acer plus vice : simplici;
Major 6 Neronum mox grave proelium
Commisit immanesque Rætos

Auspiciis pepulit secundis,
Spectandus in certamine? Martio,
Devota morti pectora libera 8
Quantis fatigaret ruinis,

Indomitas prope o qualis undas
Exercet Auster, Pleiadum 10 choro
Scindente nubes, impiger hostium
Vexare 11 turmas et frementem

Mittere equum medios per ignes
Sic tauriformis 12 volvitur Aufidus,
Qui regna Dauni præfluit Apuli,
Cum sævit horrendamque cullis

Diluviem meditatur agris,

20

25

1. Quid. Cette sorte de prolepse 7. In certamine. Voy. p. 23. (quem didicere... quid posses), si fré- 8. Liberæ. Horace grandit la gloire quente chez les comiques, ne se trouve des Nérons en vantant la valeur de chez Horace que dans ce passage. leurs ennemis vaincus. De même, Rapprocher la construction analogue, dans la comparaison qui suit, les empruntée au grec, du vers 17: Spec- eaux, soulevées par l'Auster, sont aptandus... quantis fatigaret.

pelées indomitas. 2. Tuo.C'est par ce mot que l'éloge de 9. Prope, très fréquent en prose Tibère se rattache à celui d'Auguste dans les comparaisons. et lui est subordonné. C'est de la 10. Pleiadum. Les sept étoiles de même façon qu'Horace reviendra à cette constellation se lèvent au comla glorification de l'empereur, te co- mencement de mai et disparaissent pias, vers 33.

au commencement de novembre. A 3. Genaunos. Les Genauni et les cette dernière époque, elles amenaient Breuni, peuples des Alpes Rhétiques, les tempêtes et déchiraient (comme auprès de inn.

des outres) les nuages. 4. Implacidum re se trouve pas 11. Vexare. Rem. 45. avant Horace.

12. Sic. Ici l'ordre des termes de 5. Plus vice, pour plus quam vice la comparaison est renversé. Tausimplice, à plus d'une reprise.

riformis. Rem. 14. Horace donne à 6. Major. Cette phrase, comme la l'Aufidus l'attribut ordinaire des fleuprécédente, est dominée par milite ves divinisés. Voy. Od., III, XXIII nam tuo.

|(xxx), 10 et 11,

[ocr errors]

30

35

ODE XI
Ut barbarorum Claudius agmina
Ferrata vasto diruit impetu
Primosque et extremos metendo

Stravit humum sine clade 1 victor,
Te copias, te consilium et tuos
Præbente divos. Nam tibi, quo die
Portus Alexandrea 2 supplex

Et vacuam patefecit aulam,
Fortuna lustro prospera tertio
Belli secundos reddidit exitus,
Laudemque et optatum peractis

Imperiis decus arrogavit.
Te Cantaber 5 non ante domabilis
Medusque 6 et Indus, te profugus Scythes
Miratur, o tutela præsens ?

Italiæ dominæque Romæ.
Te, fontium qui celat origines,
Nilusque et Ister, te rapidus Tigris,
Te beluosus 8 qui remotis

Obstrepito Oceanus Britannis,
Te non paventes funera Galliæ
Duræque tellus audit Hiberiæ,
Te cæde gaudentes Sygambri 1

Compositis venerantur armis.

40

45

8

50

10

P. 21.

1. Sine clade, sans pertes.

5. Cantaber. V.Od., III, VII (VIII), 22 2. Alexandrea. Pour la cesure, voy. 6. Medus, allusion au traité fait

avec Phrahate en 20. Suétone ra 3. Vacuam. Cléopâtre avait aban- conte que les Scythes et les Indiens donné son palais et s'était réfugiée envoyèrent solliciter l'amitié d’Audans le tombeau qu'elle s'était cons- guste (Aug., 21). truit.

7. Præsens. V.Od., I,xxix (xxx v),2. 4. Peractis imperiis dépend de 8. Beluosus. Rem. 14. arrogavit. La Fortune a donné aux 9. Obstrepit. Voyez Od., II, espéditions accomplies laudem et (XVIII), 20. decus optatum.

10. Sygambri. V. Od., IV, 1 (11), 36.

XII (XV) Cette pièce complète bien les éloges réitérés donnés à Auguste et aux siens. Averti par Phæbus de ne pas chanter les combats, tåche au-dessus de ses forces (1-4), Horace célèbre les bienfaits de la paix, que Rome et le monde doivent à l'empereur (4-20). Les peuples barbares restent soumis; les Romains célébreront chaque jour par des sacrifices la gloire immortelle de leur chef et de son illustre race (21-32).

Phoebus volentem prælia ine loqui
Victas et urbes increpuit lyra ?,
Ne parva Tyrrhenum per æquor

Vela ? darem. Tua, Cæsar, ætas
Fruges et agris rettulit uberes,
Et sigpa nostro restituit Jovi 3
Derepta “ Parthorum superbis

Postibus, et vacuum duellis 5
Janum Quirini 6 clausit et ordinem
Rectum evaganti frena licentiæ

10 Injecit emovitque culpas

Et veteres revocavit artes 8,
Per quas Latinum nomen et Italæ
Crevere vires famaque et imperi

7

1. Increpuit lyra, lyra pulsata mo- 4. Derepta. V. Epl., I, XVII, 56. nuit. Voy. Virg., Buč., VI, 3 :

5. Duellis. Horace à une prédilec

tion pour ce vieux mot, et l'emploie Cum canerem reges et prælia, Cynthius aurem

six fois dans les Odes et les Epitres. Vellit et admonuit;

6. Janum Quirini, Janus, dont le et Ovide, A. am., II, 492 :

temple a été élevé par Romulus : la

(Apollo. formule ordinaire est Janus Quirinus. Hæc ego cum canerem, subito manifestus

Le temple de Janus, qui jusqu'alors Movit inauratæ pollice fila lyræ. n'avait été fermé que deux fois, le 2. Vela , comparaison fréquente fut trois fois par Auguste, la première chez les poètes. Voy. Prop., IV, vi, 3 :

et la deuxième en 29 et 23. On ignore

la date de la troisième fermeture. Quid me scribendi tam vastum mittit in æquor ? 7. Licentiæ, allusion aux lois de Non sunt apta meæ grandia vela ratis.

Pudicitia, de Ordinibus maritandis 3. Signa. V. Od., IV, wv (v), 25. (an 19), dont les dispositions furent re. Jovi, à Jupiter, c'est-à-dire aux dieux nouvelées avec plus de sévérité par la romains. 'En réalité, c'est à Mars loi Papia Poppæa (an 9). Voy. Od., Ultor que furent consacrés les éten- IV, iv (v), 21. dards restitués par les Parthes.

8. Artes, les vertus.

15

Porrecta majestas ad ortus'

Solis ab Hesperio cubili.
Custode rerum Cæsare non furor
Civilis aut vis eximet otium,
Non ira, quæ procudit enses

Et miseras inimicat 3 urbes.

20

25

Non qui profundum Danuvium bibunt.
Edicta rumpent Julia, non Geta 5,
Non Seres 6 infidive Persæ,

Non Tanain ? prope flumen orti.
Nosque et profestis lucibus 8 et sacris
Inter jocosi munera Liberi,
Cum prole matronisque nostris

Rite deos prius apprecati o,
Virtute functos more patrum 10 duces
Lydis 11 remixto 12 carmine tibiis
Trojamque et Anchisen et almæ

Progeniem 13 Veneris canemus.

30

1. Ortus. Les poètes aiment ce plur., 8. Lucibus, diebus. comme soles, lunæ, qui s'explique 9. Apprecati. Rem. 14. tout naturellement.

10. More patrum. D'après Caton, 2. Eximet, sens littéral öğa öyewy, cité par Ciceron, dans les Tusculacomme exactos tyrannos (Od., Il, x

nes, 1, 2, les anciens Romains avaient (x111), 31).

coutume de chanter dans les festins, 3. Inimicat. Rem. 1.

avec accompagnement de flûtes, les 4. Bibunt. Voy. Od., II, XVII (xx), exploits des guerriers illustres. 20. Les peuples qui boivent l'eau du 11. Lydis tibiis. Ces mots désignent Danube sont les Vindelici et les Pan- à la fois l'espèce d'instrument et le Doniens.

mode dont on joue. Le mode lydien, 5. Edicta Julia, les lois imposées qui réunissait la dignité et la gaieté, par Auguste. - Getæ. Voy. Od., III, convenait fort bien aux morceaux XVII (XXIV), 11.

chantés dans les fes ins. 6. Seres. Voy. Od , I, XI (XII), 56. 12. Remixto. Rem. 14. 7. Tanain, les Scylhes.

13. Progeniem, Ence.

ÉPODES

I

En 31 avant Jésus-Christ, Octave invita les chevaliers et les séna teurs à le suivre dans la campagne contre Antoine. Horace à cette occasion proteste qu'il suivra Mécène parmi tous les périls (1-14). S'il ne peut le servir, du moins il ne souffrira pas de son absence (15-22). Il affrontera la guerre pour suivre son protecteur et non pour s'enrichir; car il ne demande rien de plus que ce qu'il doit à la vibéralité de Mécène. On sait d'ailleurs que ce dernier ne fit pas la campagne d'Actium; il resta à Rome avec le titre de préfet de la ville.

[ocr errors][merged small][merged small]

1. Liburnis. Voy. Od., I, XXXicar les Liburnicæ ne constituaient (xXXVII), 30. Les vaisseaux légers qu'une partie de sa flotte. d'Octave sont opposés aux hauts na- 2. Mæcenas. Ce nom est intentionvires d'Antoine munis de tours (pro- nellement rapproché de celui de Cépugnacula). Inter propugnacula, c'est sar. - Tuo, sous-ent. periculo. à-dire ad propugnacula quæ te circum- 3. Quid nos. Ellipse et inversion dabunt. Cf. En., XII, 437 : Te mea hardies : Quid nos (ego) agamus ? dextera... magna inter præmia du- quibus vita jucunda (est) si (sit) te cet. D'autres entendent par propu- superstite, si contra (sit), gravis (est). gnacula les gros vaisseaux d'Octave, 4. Utrumne. Rem. 8. — Jussi (a te).

[ocr errors]
« PreviousContinue »