Journal d'un voyage en Chine en 1843, 1844, 1845, 1846, Volume 2

Front Cover
Dauvin et Fontaine, 1848 - Asia, Southeastern - 391 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 46 - Leur rage ne finit pas avec les aliments qui la nourrissent. Au lieu de se retirer du jeu lorsqu'ils ont tout perdu , ils y sèchent d'impuissance , mais ils regardent jouer. » L'un abandonne ses fonctions publiques , l'autre néglige l'art dont il...
Page 310 - Aussitôt que la fleur commence à marquer, on ouvre une en» veloppe qu'on bat avec un morceau de bois , pour y faire une > blessure; on la secoue ensuite violemment pendant un quart » d'heure, pour y déterminer une inflammation. Chaque jour, » pendant un mois , on recommence cette opération : après quoi » on coupe la fleur, dont il ne reste plus que le pédoncule. Alors » on y applique , pendant quarante-huit heures , un emplâtre » composé d'oignons blancs, de la racine de l'arbre gingiang...
Page 89 - Cette observation s'applique plus ou moins à toutes les industries chinoises, et ce n'est pas là le seul trait de ressemblance qu'elles offrent avec la situation industrielle de l'Europe, il ya une centaine d'années. Au temps où la science n'avait pas encore prêté à l'industrie le flambeau de ses théories, les fabriques, quel qu'en fût le genre, étaient petites, disséminées sur le territoire ; la division du travail ne s'étendait jamais bien loin ; les procédés en usage se traînaient...
Page 46 - QUICONQUE ne fait pas réfifter aux premières amorces , attife un feu , que bientôt il ne pourra plus éteindre. On ne joue , d'abord , que par complaifance , ou par défœuvrement.
Page 329 - ... soit 1,065,000 hectares; et, comme l'exportation annuelle du riz est de 1 million de piculs, il s'en consomme dans le pays 24 millions. Or, en supposant que, l'un dans l'autre, chaque habitant consomme 2 piculs 1/2 par année, cela donnerait une population de 9,500,000 âmes. On sait, d'un autre côté , qu'une famille , qui se compose de quatre à cinq individus, emploie dans sa consommation annuelle 12 piculs de riz , ce qui suppose l'existence de 2 millions de familles , soit de 9 à 1 0 millions...
Page 47 - Espérez , mais travaillez ; les plus actifs seront les mieux traités . » Si j'étais mieux secondé, le soleil ne verrait pas un pauvre dans toute l'étendue de mon empire ; mais que peut la volonté d'un seul contre les volontés de tant de millions d'hommes , qui ne soupirent qu'après le superflu? » Ce sont ces vœux insatiables qui font les joueurs et qui les prosternent aux pieds de leurs idoles, comme si le hasard ou le destin leur devait des préférences. » Dès le commencement de mon...
Page 329 - ... populations musulmanes. Nous avons déjà dit que l'impôt territorial perçu pour le compte du gouvernement est généralement du cinquième de la valeur de la récolte de riz. Lorsqu'il s'agit de déterminer la quotité de l'impôt de toute autre culture, on la calcule, quelle que soit la valeur de cette culture, comme s'il s'agissait d'un champ de riz , et l'on estime le riz au plus bas prix où il puisse descendre. Ainsi dans la province de...
Page 229 - A trois heures elle avait cessé, mais il tomba alors une pluie épaisse de cendres et de lapilles qui achevèrent de brûler les arbres et les champs épargnés jusqu'alors. A cinq heures, la tranquillité était parfaitement rétablie, et la montagne se découvrit. Mais ce peu de temps avait suffi pour couvrir de limon tous les villages, toutes les habitations jusqu'à plusieurs lieues de distance. Le 12 d'octobre, à sept heures du soir, ces horribles phénomènes se renouvelèrent. Un tremblement...
Page 45 - Je vous ai souvent répété que nous n'éHions heureux que par la vertu : c'était assez vous faire entendre que nos vices détruisent nécessairement la bienfaisance, la concorde et le bonheur. De tous les vices, je •n'en sache aucun de plus nuisible que la fureur du jeu.
Page 88 - La journée du travail commence à six heures du matin et se termine à six heures du soir ; il est accordé, vers midi, une heure et demie pour le repas et pour fumer. Dans les autres industries, la journée de travail dure souvent quinze heures et se partage ainsi : de sept heures...

Bibliographic information