Page images
PDF
EPUB
[graphic][merged small]
[merged small][ocr errors]

SUR L'ENSEMBLE

DU DROIT PRIVÉ

DES ROMAINS

PUBLIÉ EN ALLEMAND SOUS CE TITRE
E.fltrh—eh éer inêtitulionen det fomtêchen Hechtet

PAR THÉODORE MAREZOLL

mnrtsSEtm K I/usivemité De Leipzio
TRADUIT ET ANNOTE

PAR C.-A. PELLAT

ntOFXSSEU» DB PAIIDXXTII
COTE* Dl LA FACULTÉ DE DROIT Dl FAITS

SECONDE ÉDITION

HTCX ET CORRIGÉE SDR LA QUATRltUF ÉDITION ALMHAKOI

(Leipzig, iSSO)

[graphic][merged small]
[merged small][graphic]

Il faut un certain degré d'abnégation personnelle pour se présenter au public avec un Cours d'Institutes d'un système si simple, d'un volume si mince, dans un temps où ces sortes d'exposés du droit civil romain ont élevé si haut leurs prétentions, tant sous le rapport de l'arrangement systématique, que sous celui de l'étendue des matières qui y sont traitées. Mais le principal but de l'auteur a été précisément de simplifier le plus possible le système, et de concentrer les riches matériaux qu'il avait à mettre en œuvre, autant que lui paraissait l'exiger la nature d'un ouvrage élémentaire destiné au premier enseignement du droit.

Le plan de ce livre ne vise point à la nouveauté et à l'originalité. C'est, pour les traits fondamentaux, le système connu depuis longtemps, qui a été suivi dans les Institutes de Justinien , à l'imitation d'ouvrages semblables plus anciens, et que pour cela nous appelons le système romain des Institutes. L'auteur a seulement essayé quelques modifications particulières, différentes, en partie, de celles qu'on adopte ordinairement, par lesquelles, en ménageant, autant que possible, l'ensemble du système, il a cherché à corriger certains défauts qu'on lui ajustement reprochés ; mais, d'un autre côté, partout où il n'avait pas de pareils mo

« PreviousContinue »