Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

335598

Les volumes dont se composera ce Manuel ont pour but de faciliter aux hispanisants certaines besognes préliminaires, presque toujours longues et pénibles, en les mettant à même de recourir aux instruments de recherches les plus indispensables.

C'est la première fois qu'un travail de ce genre est publié ; si nous pouvons ainsi rendre quelques services aux érudits et, par conséquent, contribuer au progrès des études hispaniques, nous ne regretterons ni les difficultés de tout genre auxquelles nous nous sommes heurtés, ni les années que nous ont coûtées tant d'arides dépouillements. Loin de nous dissimuler les imperfections de ce Manuel, nous avons la triste conviction qu'il est trop souvent incomplet ; nous souhaitons seulement qu'on le trouve rarement inexact. Et nous tenons à rappeler, en toute humilité,

que nunca alcanzan las obras
donde llegan los deseos.

Dans ce premier volume, consacré aux RÉPERTOIRES, ' nous nous

1 sommes proposé de faire connaître d'une part les ouvrages biographiques ou bibliographiques, d'autre part les inventaires et cata

Nous ne pouvons mentionner, comme essai antérieur, mais partiel, que les quarante pages de Menéndez y Pelayo intitulées De re bibliographica (dans La Ciencia española, 3. ed. Madrid, 1887, pp. 45-86). C'est une esquisse intéressante de bibliographie des bibliographies espagnoles, mais extrêmement brève et dépourvue trop fréquemment d'indications précises.

Le plan de ce travail était indiqué à la p. 49 : 1° Bibliotecas generales (pp. 5054) ; 2o Etnográficas (pp. 55-56) ; 3o Corporativas (pp. 56-59) ; 4o Regionales (pp. 59-71) : 5' Por materias (pp. 71-75); 6o Indices y Catálogos de bibliotecas públicas i particulares (pp. 75-77). L'auteur citait aussi, p. 77, deux autres sortes de bibliographies," la de épocas y la de sectas religiosas.

logues d'archives, de bibliothèques et de musées, publics ou privés, présents ou passés, dont la réunion et la coordination permettront plus tard la rédaction des trois euvres suivantes :

1° un dictionnaire de biographie hispanique ;

2° une bibliographie de toute la production typographique de la Péninsule et de tous les ouvrages qui, ayant pour auteur un Péninsulaire, ont été imprimés hors de la Péninsule ;

3o un inventaire général de tous les documents historiques (documents d'archives, de bibliothèques et de musées) qui sont ou ont été conservés dans la Péninsule et de tous les documents historiques hispaniques qui sont ou ont été conservés hors de la Péninsule.

En attendant que ces trois æuvres soient devenues des réalités, il faut savoir utiliser les matériaux que les érudits, les collectionneurs et les travailleurs de toute sorte ne cessent d'accumuler. Quels que soient les défauts inhérents à l'absence d'un plan d'ensemble, à la rareté des compétences et à l'éparpillement des efforts, quel que soit l'écart considérable qui sépare ce qui a été fait de ce qui reste à faire, il n'en est pas moins certain que de très précieux résultats sont acquis et que l'on s'expose à des déconvenues en les ignorant ou en les négligeant.

Les répertoires dont nous avons dressé la liste ayant été rédigés à des points de vue très divers, leur défaut le plus apparent est probablement un manque absolu d'uniformité. Mais ce n'est

pas

là leur seul défaut. Beaucoup sont l'œuvre de travailleurs qu'aucune préparation ou prédisposition ne semblait désigner pour ce genre de tâche ; quelques-uns sont dus à des amateurs dénués de tout sens critique, voire de tout bon sens. Cependant, quelle que soit la médiocrité de mainte bibliographie ou de maint catalogue, il faut savoir découvrir dans ces essais parfois informes le renseignement qu'il serait, actuellement, difficile de trouver ailleurs. La patience ne saurait être trop conseillée — ni l'indulgence, sans doute.

Il a paru parfois utile de joindre à la mention de tel ou tel répertoire des avertissements ou des remarques destinés à éviter une perte de temps ou des mécomptes divers ; mais nous avons été sobres de pareilles notes, ne voulant pas grossir démesurément ce volume.

Nous avons distribué en six parties les ouvrages dont nous avons eu connaissance, chaque partie comprenant des divisions et des sous-divisions.

[ocr errors]
« PreviousContinue »