Cours de physiologie, fait à la Faculté de médecine de Paris, Volume 1

Front Cover
Labé, 1848 - Physiology - 1600 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Généralisation des faits
48
A Constitution matérielle
56
3 Produits de la combinaison des éléments dans les deux règnes
68
4 Différences provenant de la structure
78
De la génération spoulanée
85
2 Y alil des végétaux produits par génération spontanée?
96
3 Y alil génération spoutanée dentozoaires?
105
Animisme de Siabl
111
Conclusions relativement aux forces motrices envisagées dans
142
La présence ou labsence de fibres excitantes cestàdire
149
1 De la constitution matérielle des végétaux et des animaux
157
Des fonctions dans les animaux et les végétaux
175
De la circulation dans les animaux et les plantes
187
De iorganisation des animaux
196
Des parties où lon voit des cellules à noyau
207
5 Classe Membrane propre de glandes 237
212
2 Système adipeux
214
De la formation et de la multiplication dis cellules
220
Formation des parties sans intervention évidente de cellules
226
3 Genre Tissu osseux
232
3 Système fibreux ib 4 Système fibreux élastique
245
5 Système cartilagineux
247
6 Système fibrocarliiagineux
249
7 Système osseux
251
8 Système artériel
253
9 Système veineux
254
10 Système capillaire
255
Sys tème érect i le U 12 Système lymphatique
257
13 Système séreux 14 Système tégumentaire
261
15 Système épidermique ou épithélial
264
16 Système pigmentaire
266
17 Système corné
268
18 Système pileux ib 19 Système glandulaire
269
20 Système nerveux
272
21 Système musculaire
274
Des humeurs
280
De la classification des humeurs
283
Humeurs versées sur les membranes légumentaires
284
Humeurs déposées dans les cavités qui ne communiquent pas à lextérieur ou qui ny communiquent que dune manière in termittente
288
Usages des humeurs
291
Des fonctions
294
Arachnides ou 3 classe des articulés
346
Poissons
350
Oiseaux
357
Classification
370
Comparaison des hommes entre eux
377
Remarques sur la position relative du trou occipital et du trou
383
Caractères tirés des autres parties du système osseux et de la sta
390
Caractères tirés du langage
398
Autres types africains
411
Type arabe
418
Type scythique
423
Type kourilien ou aïnos
433
Type polynésien
439
Type des Américains du Nord
448
Dans lhypothèse dun seul couple quelle était sa couleur?
456
Existetil aujourdhui des représentants des types primitifs?
463
Bibliographie Ouvrages cités dans les Prolégomènes
477
Considérations sur lappareil digestif
501
Remarques sur la cavité abdominale
511
De la faim et de linanition
517
Influence du labstinence sur la quantité de la composition
526
État des fonctions de relation pendant labstinence
533
Causes de la mort par abstinence
537
De lalimentation insuffisante
543
Des aliments 355
558
Analogie de composition entre les aliments tirés du règne animal
564
Les éléments du corps des animaux proviennentils en totalité
570
Un seul aliment peutil suffire à lentretien de la vie?
584
Quantité daliments nécessaire pour lentretien de la vie
598
De la mastication
606
Des nerfs affectés aux muscles masticateurs
627
Des dents
633
Action de la langue
647
Des nerfs destinés aux mouvements de la langue 553
663
Des nerfs affectés aux mouvements des lèvres et des joues
672
Conclusions sur la mastication
679
Utilité de ta mastication
685
Excrétion salivaire
701
De quelques altérations de la salive
715
Différences provenant de la forme 108
738

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 464 - Humboldt , dans un travail encore inédit sur la diversité des langues et des peuples , « nous ne connaissons ni historiquement, ni par aucune tradition certaine, un moment où l'espèce humaine n'ait pas été séparée en groupes de peuples. Si cet état de choses a existé dès l'origine, ou s'il s'est produit plus tard , c'est ce qu'on ne saurait décider par l'histoire.
Page 465 - ... et font descendre le genre humain tout entier d'un couple unique. Cette tradition est si répandue, qu'on l'a quelquefois regardée comme un antique souvenir des hommes. Mais cette circonstance même prouverait plutôt qu'il n'ya là aucune transmission réelle d'un fait, aucun fondement vraiment historique, et que c'est tout simplement l'identité de la conception humaine, qui partout a conduit les hommes à une explication semblable d'un phénomène identique.
Page 17 - Remarquez-le , Messieurs , il ya des choses bien dures à croire dans l'hypothèse que la vie est un principe, et que c'est elle qui crée les organes à l'aide desquels elle se réalise pour ainsi dire. Ainsi, dans une graine qui sera restée cinquante ans sans germer, et qui germera au bout de ce temps, le principe vital était donc là sommeillant pendant cette longue période, au bout de laquelle la chaleur et l'humidité du sol l'auraient...
Page 482 - Dissertation physique sur les différences réelles que présentent les traits du visage chez les hommes de différents pays et de différents âges ; sur le beau qui caractérise les statues antiques et les pierres gravées.
Page 372 - ... être à peu près le même que celui des enfants lorsqu'ils n'ont pas encore appris à parler. A mesure qu'on descend à des animaux plus éloignés de l'homme, ces facultés s'affaiblissent , et , dans les dernières classes , elles finissent par se réduire à des signes...
Page 565 - D'après ce chimiste (2), le sel marin convertit en phosphate de soude une partie du phosphate de potasse que les aliments ou la résorption qui s'exerce dans les muscles font pénétrer dans le sang : or, de tous les sels le phosphate de soude est celui qui se...
Page 15 - D'autres hommes pensent que la physiologie n'a rien à gagner à une semblable hypothèse (celle d'un principe animateur) ; et il ne leur répugne pas d'admettre que la matière telle qu'elle est arrangée, combinée dans les êtres vivants, jouit de la propriété de produire les actes que nous nommons vie, sans qu'il soit nécessaire de supposer un autre agent dans les corps...
Page 563 - ... mammifères dont le corps ait besoin de cette substance ? Nos humeurs se détériorent , nos tissus organiques perdent leur intégrité normale, quand une certaine quantité de sel marin ne pénètre pas journellement dans la machine humaine. On raconte que des sei-gneurs russes qui avaient voulu faire économie de cette dépense pour la nourriture de leurs vassaux , ont vu ces derniers tomber dans un état de langueur et de faiblesse ; ils offraient une pâleur morbide ; ils étaient menacés...
Page 447 - En un mot, tout annonce chez l'Américain le sauvage qui n'est point encore parvenu à l'état de civilisation; tout indique chez l'Arabe l'homme civilisé retombé dans l'état sauvage.
Page 465 - Ce qui montre encore, dans la tradition dont il s'agit , le caractère manifeste de la fiction, c'est qu'elle prétend expliquer , d'une manière conforme à l'expérience de nos jours, un phénomène en dehors de toute expérience, celui de la première origine de l'espèce humaine....

Bibliographic information