Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 1 - 10 of 38 on N'est-ce point le pauvre Bayard que je vois, au pied de cet arbre, étendu sur l'herbe,....
" N'est-ce point le pauvre Bayard que je vois, au pied de cet arbre, étendu sur l'herbe, et percé d'un grand coup? Oui, c'est lui-même. Hélas ! je le plains. En voilà deux qui périssent aujourd'hui par nos armes, Vandenesse * et lui. "
Otto's French Conversation Grammar - Page 288
edited by - 1870 - 396 pages
Full view - About this book

Oeuvres de M. François de Salignac de La Mothe Fénélon, Volume 4

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1787
...au pied de cet arbre, étendu sur l'herbe, et percé d'un grand coup? Oui c'est lui-même. Hélas ! je le plains. En voilà deux qui périssent aujourd'hui par nos armes, Vandenesse et lui. Ces deux François étoient deux ornements de Jeur nation par leur courage. Je sens que mon cœur est encore...
Full view - About this book

Oeuvres de M. François de Salignac de La Mothe Fénélon, Volume 4

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1787
...au pied de cet arbre, étendu sur l'herbe, et percé d'un grand coup? Oui c'est lui-même. Hélas ! je le plains. En voilà deux qui périssent aujourd'hui par nos armes, Vandenesse et lui. Ces deux François étoient deux ornements de leur nation par leu-r courage. Je sens que mon cœur est encore...
Full view - About this book

(XXVIII, 582 p.)

Jean François Michel Noël - 1808
...pied de cet arbre , étendu sur l'herbe, et percé d'un grand coup ? Oui, c'est lui-même. Hélas ! je le plains. En voilà deux qui périssent aujourd'hui par nos armes , Vendenesse et lui. Ces deuxFrançais étaient deus ornements de leur nation par leur courage. Je...
Full view - About this book

Dialogues des morts anciens et modernes, avec quelques fables: composés pour ...

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - Conduct of life - 1809 - 439 pages
...périssent aujourd'hui par nos armes , Vendenesse et lui. Ces deux Français étaient deux ornemens de leur nation par leur courage. Je sens que mon cœur...avançons pour lui parler. Ah ! mon pauvre Bayard , e'est avec douleur que je te vois en cet état. B vy. C'est avec douleur que je vous vois aussi....
Full view - About this book

Oeuvres complètes, Volume 7

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - French literature - 1810
...au pied de cet arbre , étendu sur l'Herbe et percé d'un grand coup ? Oui c'est lui-même. Hélas ! je le plains. En voilà deux qui périssent aujourd'hui par nos armes, Vendenesse et lui. Ces deux français étaient deux ornemens de leur nation par leur courage. Je sens...
Full view - About this book

Oeuvres de Fénélon, Volume 19

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1823
...pied de cet arbre, étendu sur l'herbe, et percé d'un grand coup? Oui , c'est lui-même. Hélas ! je le plains. En voilà deux qui périssent aujourd'hui...par nos armes, Vandenesse et lui. Ces deux Français étoient deux ornemens de leur nation par leur courage. Je sens que mon cœur est encore touché pour...
Full view - About this book

Oeuvres de Fénelon

François de Salignac de La Mothe- Fénelon - 1822
...au pied de cet arbre , étendu sur l'herbe , et percé d'un grand coup? Oui c'est lui-même. Hélas! je le plains. En voilà deux qui périssent aujourd'hui par nos armes, Vandenesseet lui. Ces deux Français étoient deux ornemens de leur nation par leur courage. Je sens...
Full view - About this book

Oeuvres de Fénélon, Volume 19

François de Salignac de La Mothe- Fénelon, abbé Augustin Pierre Paul Caron, Jean Edme Auguste Gosselin - 1823
...qui périssent aujourd'hui par nos armes, Vandenesse et lui. Ces deux Francais étoient deux ornemens de leur nation par leur courage. Je sens que mon cœur...Bayard, c'est avec douleur que je te vois en cet état. BAT. — C'est avec douleur que je vous vois aussi. BOURB. — Je comprends bien que tu es fâché...
Full view - About this book

Répertoire de la littérature ancienne et moderne

Literature - 1825
...au pied de cet arbre, étendu sur l'herbe, et percé d'un grand coup! Oui, c'est lui-même. Hélas! je le plains. En voilà deux qui périssent aujourd'hui par nos armes, Vendenesse et lui. Ces deux Français étaient deux ornements de leur nation par leur courage. Je sens...
Full view - About this book

Leçons française de littérature et de morale

François Noel - 1835
...étendu sur l'herbe, et percé d'un grand coup ? Oui , c'est lui-même. Hélas ! je le plains. En voila deux qui périssent aujourd'hui par nos armes, Vandenesse et lui. Ces deux François étoient deux ornements de leur nation par leur courage. Je sens que mon cœur est encore...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF