Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" L'enfant, d'un air enjoué, Ayant un peu secoué Les pièces de son armure Et sa blonde chevelure, Prend un trait, un trait vainqueur, Qu'il me lance au fond du cœur : « Voilà, dit-il, pour ta peine. "
Lieder - Page 63
by Anacreon - 1816
Full view - About this book

La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine comparé avec ..., Volume 2

Jean de La Fontaine - Fables - 1803
...le moindre effroi ; Que seroit-ce si chez moi J'avois reçu Polyphême ? L'enfant, d'un air enjoué, Ayant un peu secoué Les pièces de son armure ," Et sa blonde chevelure , Prend un trait, un trait vainqueur, Qu'il me lance au fond du cœur. Voilà , dit-il , pour ta peine : Souviens-toi...
Full view - About this book

Nouvelle encyclopédie poétique: ou, Choix de poésies dans tous les ..., Volume 9

Capelle (M., Pierre Adolphe) - French poetry - 1818
...le moindre effroi ; Que serait-ce si chez moi J'avais reçu Polyphème? L'enfant, d'un air enjoué Ayant un peu secoué Les pièces de son armure Et sa blonde chevelure , Prend un trait , un trait vainqueur . Qu'il me lance au fond du cœur. Voilà , dit -il , pour ta peine. Souviens-toi...
Full view - About this book

Contes de la Fontaine

Jean de La Fontaine - 1821 - 404 pages
...le moindre effroi; Que seroit-ce si chez moi J'avois reçu Polyplième ? L'enfant , d'un air enjoué Ayant un peu secoué Les pièces de son armure Et sa blonde chevelure , Prend un trait , un trait vainqueur, Qu'il me lance au fond du cœur. Voilà , dit-il , pour ta peine. . Souviens-toi...
Full view - About this book

Oeuvres diverses, Volume 1

Jean de La Fontaine - 1821
...le moindre effroi. Que serait.ce si chez moi J'avais recu Polyphême ? L'enfant , d'un air enjoué , Ayant un peu secoué Les pièces de son armure , Et sa blonde chevelure , Prend un trait , un trait vainqueur , Qu'il me lance au fond du cœur. Voila , dit-il , pour ta peine. Souviens-toi...
Full view - About this book

Répertoire de la littérature ancienne et moderne, Volume 1

Authors - 1824
...moindre effroi. Que serait-ce , si chez moi J'avais reçu Polyphême? L'enfant , d'un air enjoué , Ayant un peu secoué Les pièces de son armure Et sa blonde chevelure, Prend un trait, un trait vainqueur, Qu'il me lance au fond du cœur. Voilà , dit-il , pour ta peine. Souviens-toi...
Full view - About this book

Œuvres complètes

Jean de La Fontaine - 1826
...eu le moindre effroi; Que seroit-ce si chez moi J'avois reçu Polyphème? L'enfant, d'un air enjoué Ayant un peu secoué Les pièces de son armure Et sa blonde chevelure, Prend un trait, un trait vainqueur, Qu'il me lance au fond du cœur. Voilà, dit-il, pour ta peine. Souviens-toi bien...
Full view - About this book

Oeuvres completes

Jean de La Fontaine - 1826 - 493 pages
...eu le moindre effroi; Que seroit-ce si chez moi J'avois reçu Polyphème? L'enfant, d'un air enjoué Ayant un peu secoué Les pièces de son armure Et sa blonde chevelure, Prend uu trait, un trait vainqueur» Qu'il me lance au fond du cœur. Voilà, dit-il, pour ta peine. Souviens-toi...
Full view - About this book

Fables suivies d'Adonis, poème

Jean de La Fontaine - 1836
...moindre effroj. *" Que seroit=ce si chez moi J'avois reçu Polyphème ? L'enfant, d'un air enjoué, Ayant un peu secoué Les pièces de son armure Et sa blonde chevelure, Prend un trait, un trait vainqueur Qu'il me lance au fond du cœur. Voilà, dit-il, pour ta peine. Souviens^toi bien...
Full view - About this book

Pythiques et Isthmiques de Pindare

Aloys Perrault-Maynand - 1843 - 439 pages
...couardise est extrême Que serait-ce si chez moi J'avais reçu Polyphonie ? L'enfant d'un air enjoué , Ayant un peu secoué Les pièces de son armure Et sa blonde chevelure , Prend un trait, un trait vainqueur, Qu'il me lance au fond du cœur. « Voilà, dit-il, pour la peine. « Souviens-toi...
Full view - About this book

Fleurs Du Parnasse Français: Or, Elegant Extracts from the Most Approved ...

Charles Picot - French language - 1845 - 244 pages
...le moindre effroi. Que serait-ce si chez moi J'avais reçu Polyphème? L'enfant, d'un air enjoué, Ayant un peu secoué Les pièces de son armure Et sa blonde chevelure, Prend un trait, un trait vainqueur Qu'il me lance au fond du cœur. " Voilà," dit-il, " pour ta peine. Souviens-toi...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF