Histoire de l'Académie, avec Mémoires de littérature tirez des registres de cette Académie

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 272 - Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages : Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs, Tout petit Prince a des Ambassadeurs, Tout Marquis veut avoir des Pages.
Page 351 - Quand tu sauras mon crime et le sort qui m'accable, Je n'en mourrai pas moins, j'en mourrai plus coupable.
Page 268 - Était prête et toute bâtie. Il y mourut en traînant son lien : Sage s'il eût remis une légère offense. Quel que soit le plaisir que cause la vengeance, C'est l'acheter trop cher que l'acheter d'un bien Sans qui les autres ne sont rien.
Page 475 - ... quelques chaînes , mais par un nombre innombrable de fils ; qui laisse derrière elle la justice humaine , et commence une autre justice ; qui est faite pour mener sans cesse du repentir à l'amour , et de l'amour au repentir ; qui met entre le juge et le criminel un grand médiateur, entre le juste etle médialeur un grand juge ; une telle religion ne doit point avoir de crimes inexpiables.
Page 353 - L'humble toit est exempt d'un tribut si funeste. Le sage y vit en paix , et méprise le reste : Content de ses douceurs , errant parmi les bois...
Page 317 - Déjà la garde accourt avec des cris de rage. Sa mère... Ah ! que l'amour inspire de courage ! Quel transport animait ses efforts et ses pas ! Sa mère... Elle s'élance au milieu des soldats. « C'est mon fils ! arrêtez ! cessez, troupe inhumaine ! C'est mon fils, déchirez sa mère et votre reine, Ce sein qui l'a nourri, ces flancs qui l'ont porté...
Page 271 - Une Grenouille vit un bœuf Qui lui sembla de belle taille. Elle qui n'était pas grosse en tout comme un œuf, Envieuse s'étend, et s'enfle, et se travaille Pour égaler l'animal en grosseur, Disant : Regardez bien, ma sœur ; Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ? - Nenni. - M'y voici donc ?- Point du tout. -M'y voilà ? - Vous n'en approchez point.
Page 255 - ... les gestes; elle élève les bras, elle agite son voile; mais toutes ces circonstances sont bien plus propres à toucher le lecteur que Thésée. Ariadne retourne à sa tente , où elle adresse à son lit un très-long discours ; elle lui demande des conseils et des remèdes, quand tout- à -coup elle est saisie de la peur des loups, des lions, des tigres, des monstres marins ; il n'est presque point de bête féroce ou sauvage qu'elle ne prenne soin de nommer ; elle se repent d'avoir sauvé...
Page 490 - ... tournerai avec joie, j'irai bénir avec mon peuple la bonté divine, et « célébrer la vôtre. Mais si vous ne jetez plus sur Antioche que des
Page 352 - Ni l'or ni la grandeur ne nous rendent heureux. Ces deux divinités n'accordent à nos vœux Que des biens peu certains, qu'un plaisir peu tranquille : Des soucis dévorants c'est l'éternel asile ; Véritables vautours, que le fils de Japet Représente, enchaîné sur son triste sommet.

Bibliographic information