The Book of French Songs

Front Cover
Frederick Warne, 1877 - English poetry - 486 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 442 - Ronsard, qui le suivit, par une autre méthode, Réglant tout, brouilla tout, fit un art à sa mode, Et toutefois longtemps eut un heureux destin. Mais sa muse, en français parlant grec et latin, Vit dans l'âge suivant, par un retour grotesque, Tomber de ses grands mots le faste pédantesque.
Page 97 - Mourons pour la patrie: C'est le sort le plus beau, le plus digne d'envie.
Page 110 - Dansons la Carmagnole Vive le son, vive le son! Dansons la Carmagnole Vive le son du canon '.! Monsieur Veto avait promis (bis) D'être fidèle a sa patrie (bis) ; Mais il ya manqué.
Page 196 - On conserve encor le portrait De ce digne et bon prince; C'est l'enseigne d'un cabaret Fameux dans la province. Les jours de fête, bien souvent, La foule s'écrie en buvant Devant: Oh! oh! oh! oh! ah! ah! ah! ah!
Page 196 - Aux filles de bonnes maisons Comme il avait su plaire, Ses sujets avaient cent raisons De le nommer leur père : D'ailleurs il ne levait de ban Que pour tirer quatre fois l'an Au blanc. Oh! oh! oh! oh! ah! ah! ah! ah!
Page 195 - Et sur un âne, pas à pas, Parcourait son royaume. Joyeux, simple et croyant le bien, Pour toute garde il n'avait rien Qu'un chien. Oh ! oh ! oh ! oh ! ah ! ah ! ah ! ah ! &c.
Page 92 - L'étendard sanglant est levé. Entendez-vous dans les campagnes Mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans vos bras Egorger vos fils, vos compagnes ! Aux armes, citoyens ! formez vos bataillons, Marchons ! ... qu'un sang impur abreuve nos sillons. Que veut cette horde d'esclaves De traîtres, de rois conjurés? Pour qui ces ignobles entraves, Ces fers dès long-temps préparés...
Page 93 - Français! pour nous, ah! quel outrage! Quels transports il doit exciter! C'est nous qu'on ose méditer . De rendre à l'antique esclavage! Aux armes, etc. •• Quoi! ces cohortes étrangères Feraient la loi dans nos foyers!
Page 195 - D'un simple bonnet de coton, Dit-on. Oh! oh! oh! ohl ah! ah! ah! ah! Quel bon petit roi c'était là! La, la. Il faisait ses quatre repas Dans son palais de chaume, Et sur un âne, pas à pas, Parcourait son royaume.
Page 263 - Les voyez-vous, les belles bêtes. Creuser profond et tracer droit , Bravant la pluie et les tempêtes, Qu'il fasse chaud, qu'il fasse froid? Lorsque je fais halte pour boire , Un brouillard sort de leurs naseaux , Et je vois sur leur corne noire Se poser les petits oiseaux.

Bibliographic information