The Press Laws of Foreign Countries with an Appendix Containing the Press Laws of India

Front Cover
Printed & pub. by H. M. Stationery Office, 1926 - Freedom of the press - 328 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 97 - d'Assises. Art. 47. La poursuite des crimes et délits commis par la voie de la presse ou par tout autre moyen de publication aura lieu d'office et à la requête du ministère public, sous les modifications suivantes : (1.) Dans le cas d'injure ou de diffamation envers les cours, tribunaux et autres corps indiqués en l'Article
Page 93 - francs d'amende. Tous cris ou chants séditieux proférés dans des lieux ou réunions publics seront punis d'un emprisonnement de six jours à un mois et d'une amende de 16 francs à 500 francs, ou de l'une de ces deux peines seulement. Art. 25.* Toute provocation par l'un des moyens énoncés en l'Article
Page 293 - Toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. Toute expression outrageante, terme de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure. Art. 5.
Page 173 - Toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. Toute expression outrageante, terme de mépris ou invective, qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure.
Page 316 - rupees, or by simple imprisonment for a term not exceeding two years, or by both. 14. Any person who shall, in making any declaration under the authority of this Act, make a statement which is false, and which he either knows or believes to be false or does not believe to be true, shall, on conviction before a Magistrate,
Page 64 - menaces proférés dans un lieu public ou dans une réunion publique, par des écrits, des imprimés, vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics, soit par des placards et affiches exposés aux regards du public, auront directement provoqué l'auteur ou les auteurs à commettre ladite action, si la provocation
Page 18 - Quiconque, par un des mêmes moyens, se sera rendu coupable d'offense envers les membres de la famille royale, sera puni d'un emprisonnement de trois mois à deux ans et d'une amende de 100 à 2,000 francs. Art.
Page 175 - pour objet d'indemniser des amendes, frais et dommages-intérêts prononcés par des condamnations judiciaires en matière criminelle ou correctionnelle, sous peine dun emprisonnement de huit jours à six mois et d'une amende de 100 à 1.000 francs ou de l'une de ces deux peines seulement. Art.
Page 95 - L'outrage commis publiquement envers les Ambassadeurs et Ministres plénipotentiaires, Envoyés, Chargés d'Affaires ou autres Agents diplomatiques accrédités près du Gouvernement de la République, sera puni d'un emprisonnement de huit jours à un an et d'une amende de 50 francs à 2.000 francs, ou de l'une de ces deux
Page 172 - du Code Pénal. Tous cris ou chants séditieux proférés dans les lieux ou réunions publics seront punis d'un emprisonnement de six jours à un mois et d'une amende de 16 à 500 francs ou de l'une de

Bibliographic information