Page images
PDF
EPUB

HISTOIRE

DE

L'ESCLAVAGE

DANS L'ANTIQUITÉ

II

Non est Judæus neque Græcus, non est servus neque liber, non est
masculus neque
femina : omnes enim vos unum estis in Christo Jesu.

( Ad Galatas, III, 28.)

Ου κτήση δούλον, ούτε είς οικείαν χρείαν, ούτε εις αγρούς, τον
κατ' εικόνα Θεού γεγονότα άνθρωπον.

(Theodori Studitæ Testam., n° 4, in Jac. Tollii Insign. itiner. ital., p. 184.)

DEZOBRY, E. MAGDELEINE ET C'e,

LIBRAIRES-ÉDITEURS,
A Paris, rue des Maçons-Sorbonne, 1.

SCIENCES ET ARTS

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

LICENCIÉ EN DROIT
MAÎTRE DE CONFÉRENCES À L'ÉCOLE NORMALE
PROFESSEUR SUPPLÉANT D'HISTOIRE MODERNE À LA FACULTÉ

DES LETTRES DE PARIS

TOME IL

[graphic]
[ocr errors]

PARIS

IMPRIMÉ PAR AUTORISATION DU ROI

A L’IMPRIMERIE ROYALE

M DCCC XLVII

DE.

L’ESCLAVAGE

DANS L'ANTIQUITÉ.

DEUXIÈME PARTIE.

DE L'ESCLAVAGE À ROME DEPUIS LES ORIGINES

JUSQU'À L'ÉPOQUE DES ANTONINS.

CHAPITRE IER.

DU TRAVAIL LIBRE ET DE L'ESCLAVAGE DANS LES PREMIERS

SIÈCLES DE ROME.

Les inductions que nous avons tirées de l'histoire intérieure de l'Orient et de la Grèce, touchant l'influence de l'esclavage, doivent trouver à Rome leur contrôle et leur confirmation. En Orient, les textes nous manquent pour étudier dans le détail les conditions particulières où il fut placé, et l'action qu'il eut sur la société tout entière. En Grèce, les faits sont plus abondants, mais la scène est plus restreinte. Rome, au contraire, comprend le plus grand

« PreviousContinue »