Page images
PDF
EPUB

SUR LES

MONUMENTS CYCLOPÉENS

ET

DESCRIPTION
DE LA COLLECTION DES MODÈLES EN RELIEF

COMPOSANT

LA GALERIE PÉLASGIQUE DE LA BIBLIOTHÈQUE MAZARINE

Joris Charles François
PAR L. C. F. PETIT-RADEL

MEMBRE DE L'INSTITUT ROYAL DE FRANCE
DE L'ACADÉMIE DONJENNE DE CORFOU, DE L'ACADÉMIE DE TURIN
DE LA SOCIÉTÉ DES ANTIQUAIRES DE LONDRES, DE L'ACADÉMIE ITALIENNE SÉANT À PISE.

DE L'INSTITUT DE CORRESPONDANCE ARCHÉOLOGIQUE DE RONE

DE LA SOCIÉTÉ DES ANTIQUAIRES DE NORMANDIE
BIBLIOTHÉCAIRB-ADMINISTRATEUR DE LA BIBLIOTHÈQUE MAZARINE

MEMBRE DE LA LÉGION D'HONNEUR, ETC.

[merged small][graphic][subsumed][ocr errors][subsumed][merged small][merged small][merged small][merged small]

187

bec

27 Szchtince gule luiz Girtin Reiyul trany

HARVARD
UNIVERSITY

LIBRARY
NOV 1 1974

NOTICE

SUR LA VIE ET LES OUVRAGES

DE M. PETIT-RADEL.

NOTICE

SUR LA VIE ET LES OUVRAGES

DE M. PETIT-RADEL.

La vie d'un érudit offre peu de ces scènes variées qui intéressent le commun des lecteurs; les savants eux-mêmes n'y cherchent que les faits qui se rattachent à ses méditations et à ses études. Sous ce rapport on aime mieux recourir à ses écrits, fouiller dans ses notes, assister, pour ainsi dire, à ses travaux, et recueillir toutes ses idées, qui sont les seuls, les véritables événements de cette vie paisible et uniforme. La tâche du biographe se borne donc à rassembler avec un soin religieux tous les matériaux épars au milieu desquels se promenait son imagination, ces fragments d'ouvrages commencés ou déjà terminés dans la pensée, ces confidences de projets pour l'avenir, dans lesquels se concentraient toutes ses facultés et se consumait son existence tout intellectuelle. Quant au reste, c'est-à-dire quant à sa vie matérielle, si aucun accident de force majeure n'est venu en déranger le cours paisible, elle se renferme dans quelques dates et quelques détails particuliers, que l'amitié voudrait multiplier pour honorer davantage une mémoire chère et précieuse, mais dont un sentiment de convenance plus sévère dicte le choix et restreint singulièrement l'étendue.

« PreviousContinue »