Recherches sur les monuments cyclopéens et description de la collection des modèles en relief: composant la galerie Pélasgique de la Bibliothèque Mazarine ...

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page xxxvi - Recherches sur les monuments cyclopéens et description de la collection des modèles en relief composant la galerie pélasgique de la bibliothèque Mazarine , Paris, 1841.
Page 86 - ... celles qui, sorties de quelques villes de la Grèce, » se sont fixées dans le même pays, que de celles qui » se sont établies dans d'autres contrées; d'indiquer » l'époqife et les circonstances des établissemens de ces ' » colonies; de faire connaître celles qui ont été renon...
Page xxiv - Examen de la véracité de Denys d'Halicarnasse, de l'authenticité des sources de son récit concernant rétablissement des colonies pélasgiques en Italie, et les causes physiques qui leur firent déserter cette contrée.
Page 50 - Goths et aux Sarrasins, sont les mêmes constructions cyclopéennes qui ont été décrites par les écrivains grecs, et dont l'origine remonte incontestablement à la plus haute antiquité : d'où il conclut que, ces constructions étant semblables, et dans les assises inférieures des murs des plus anciennes villes de la Grèce, et dans celles des murs des plus anciennes bourgades de l'Italie, il doit s'ensuivre que plusieurs de ces...
Page 50 - Il a le premier conçu l'idée de faire distinguer dans les diverses constructions, ou plutôt substructions, des murs des villes antiques, quelles sont les parties anciennement ruinées qu'on doit regarder comme appartenant aux époques des fondations primitives de ces villes. Partant du principe que des constructions faites dans des systèmes absolument opposés et exclusifs doivent appartenir à des colonies différentes, il montre que ces ruines formées, comme on l'a dit, de...
Page 49 - Les membres de cette commission étaient M. Visconti, pour la philologie grecque et latine et pour les antiquités ; M. Silvestre de Sacy, pour les langues et la littérature orientales; M. de Sainte-Croix, pour l'histoire ancienne ; M. Brial, pour la diplomatique et l'histoire du moyen âge; M. Lévesque, pour l'histoire moderne; M. Gossellin, pour la géographie ancienne; M. Pastoret, pour la législation ; M. Degérando, pour la philosophie.
Page xxxi - Notice sur les nuraghes de la Sardaigne, considérés dans leurs rapports avec les résultats des recherches sur les monuments cyclopéens ou. pélasgiques; in-8°, avec deux planches.
Page vi - Il refusa de prêter serment à la Constitution civile du clergé et dut s'exiler en Angleterre.
Page 233 - Pctit-Radel s, est un des monuments les plus remarquables de l'antiquité; on ya trouvé des constructions moins irrégulières les unes que les autres; ce sont évidemment des ouvrages de divers règnes. J'attribue à Prœtus la plus régulière, et je considère les autres comme devant dater de la fondation de la ville par Tiryns, fils d'Argus.
Page 132 - M. Movers pense que le commerce de Sidon et de Tyr, et les colonies qui en furent la suite, ne suffisent point à rendre compte de la propagation si ancienne et si générale des cultes phéniciens en Asie-Mineure, en Grèce, dans les îles et sur les côtes de la Méditerranée , sur celles de la Mer Noire , et jusqu'aux extrémités de l'occident...

Bibliographic information