Etudes sur la poésie latine, Volume 1

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 336 - ... nil intemptatum nostri liquere poetae 285 nec minimum meruere decus vestigia Graeca ausi deserere et celebrare domestica facta vel qui praetextas vel qui docuere togatas.
Page 292 - Quand pourront les neuf Sœurs, loin des cours et des villes, M'occuper tout entier, et m'apprendre des cieux Les divers mouvements inconnus à nos yeux, Les noms et les vertus de ces clartés errantes Par qui sont nos destins et nos mœurs différentes?
Page 134 - C'est la faute des dieux, et non pas des mortels. De toute la vertu sur la terre épandue, Tout le prix à ces dieux, toute la gloire est due; Ils agissent en nous quand nous pensons agir; Alors qu'on délibère on ne fait qu'obéir; Et notre volonté n'aime, hait, cherche, évite, Que suivant que d'en haut leur bras la précipite. D'un tel aveuglement daignez me dispenser. Le ciel, juste à punir, juste à récompenser, Pour rendre aux actions leur peine ou leur salaire , Doit nous offrir son aide,...
Page 296 - Souvent mon vol, armé des ailes de Buffon, Franchit avec Lucrèce, au flambeau de Newton, La ceinture d'azur sur le globe étendue. Je vois l'être et la vie et leur source inconnue, Dans les fleuves d'éther tous les mondes roulants. Je poursuis la comète aux crins étincelants, Les astres et leurs poids, leurs formes, leurs distance»; Je voyage avec eux dans leurs cercles immenses.
Page 29 - Madame, à ce discours, embrassa le gracieux ignorant, et lui dit : On voit bien, monsieur, que vous êtes l'homme du monde le plus savant; mon fils vous devra toute son éducation : je m'imagine pourtant qu'il ne serait pas mal qu'il sût un peu d'histoire. Hélas'• madame, à quoi cela est-il bon? répondit-il; il n'ya certainement d'agréable et d'utile que l'histoire du jour. Toutes les histoires anciennes, comme le disait un de nos beaux esprits, ne sont que des fables convenues; et pour les...
Page 293 - Dans le centre éclatant de ces orbes immenses, Qui n'ont pu nous cacher leur marche et leurs distances, Luit cet astre du jour, par Dieu même allumé, Qui tourne autour de soi sur son axe enflammé...
Page 317 - Comme roi des auteurs qu'on l'élève à l'empire : Ma bile alors s'échauffe , et je brûle d'écrire ; Et , s'il ne m'est permis de le dire au papier, J'irai creuser la terre, et, comme ce barbier, Faire dire aux roseaux par un nouvel organe : « Midas , le roi Midas a des oreilles d'âne.
Page 121 - Taenari Sedes, Atlanteusque finis Concutitur. Valet ima summis Mutare et insignem attenuat Deus Obscura promens. Hinc apicem rapax Fortuna cum stridore acuto Sustulit; hie posuisse gaudet.
Page 331 - Graecia capta ferum victorem cepit et artes Intulit agresti Latio ; sic horridus ille Defluxit numerus Saturnius et grave virus Munditiae pepulere ; sed in longum tamen aevum Manserunt hodieque manent vestigia ruris.
Page 294 - Comètes que l'on craint à l'égal du tonnerre, Cessez d'épouvanter les peuples de la terre : Dans une ellipse immense achevez votre cours; Remontez, descendez près de l'astre des jours; Lancez vos feux , volez ; et , revenant sans cesse , Des mondes épuisés ranimez la vieillesse. Et toi , sœur du soleil , astre qui dans les cieux Des...

Bibliographic information