Page images
PDF
EPUB

DIFFÉRENTES SORTES DE PIÈCES

Il y a, dans Horace, quatre sortes de pièces simples, ou formées par des vers de même façon. Il y en a seize de pièces composées, ou formées par des vers de différentes espèces.

[ocr errors]

PIÈCES SIMPLES.

Premier genre.

Elles sont de quatre sortes, savoir celles où il entre, 1° Le seul petit asclépiade, comme

Mæcē nāsătă vis ēl dítě rēl gibūs. 20 Le seul grand asclepiade: Nūllām,/ Vārě, să | crā vistě príūs | sēvěrňs |årborěm. 3o Le seul grand iambique:

Jām jam ēf|fícăci do mănūs scientiæ. 4° Le seul pithien ou hexamètre. Telles sont les satires et les épîtres.

Ce genre d'odes s'appelle monocolos monostrophos.

PIÈCES COMPOSÉ ES.

Second genre.

Ce sont des pièces composées de deux vers alternativement répétés. Elles sont de huit espèces,

1° Le glyconique de trois mesures, suivi d'un asclépiade de cing:

Sic tē | Divă po tēns Cypri, Sic frā trēs Hělě næ, lucidă si děrā. 2° Un choraïque de trois mesures et demie, suivi d'un choriambique de cinq mesures et demie :

Non ěs būr ně que aurělūm
Měā / rěni dět in|domöllăcūlnār.

3° Le pithien, suivi d'un petit archiloquien: Diffu gērē nỉ|vēs rědě | ünt jām grāmînă câmpis,

Arbori | būsquě cò| mæ. 4° Le pithien, suivi du vers falisque:

Albis it|6bscurõ dẻ| törgét|nübil | celõ

Sæpě Notūs, něquěl pārtărît|imbrēs.

5° Le pithien, suivi du petit iambique :

Pöcălă| Lēthælös ūt | sī dūcēntiă | somnos,

Arēn tě faū|cě trā | xěrīm.

6° Le pithien, suivi du grand iambique :

Altěrā ljăm těrî tür bēl|lis civilibús ætās;
Súis | ēt ipsă Romă vi ribūs rủit.

7° Le grand iambique, suivi du petit :

Běā| tủs il lě qui procul|něgo trīs,

Ut pris / că gēns mõrtā|líūm. 8° Le grand archiloquien, suivi du choriambique de cing mesures et demie :

Sõlvịtúrläcrís hisēms grā| tā věcēs vērís lēt Fă voní,

Trăhūnt | quě sic|cās machinæ cărī nās. Ce genre d'odes s'appelle dicolos distrophos.

Troisième genre.

Ce sont des pièces composées de trois vers, dont deux sont de même mesure. Elles sont de deux espèces.

1° C'est un choraïque de trois mesures et demic entre deux choraïques de trois mesures :

Lydíă | dic, për|omněs
Të Dě os ro, Sybă | rin

Cūr propě) rēs ā|māndo. 20 Ce sont deux grands vers ioniens de six mesures, suivis d'un petit ionien de trois :

Tìbi quā|lum Cythě rēæ půěr āllēs, tibi|tēlās
Opěrõ| sæquě Mínērvæ | stŭdíum àu|fērt, Něós būlē,

Lipărēli nặtor Hebri.
Ce genre d'odes s'appelle dicolos tristrophos.

Quatrième genre. Ce sont des pièces composées de trois vers de différentes mesures. Elles sont de deux espèces.

19 C'est un vers pithien, suivi d'un petit iambique et d'un petit archiloquien: Hörridă | tēmpēs tās cælum contrāxịt ětlimbrēs, Nívēs quě dě | ducũnt|Jóvēm:

Nunc mărě nünc sylů |æ.

20 C'est un petit archiloquien mis entre deux iambiques, l'un de six, l'autre de quatre mesures : Unde ex pēdīs rē non lămi corümquéānt

Līběră | consilila,

Non constůmēs liæ I grăvēs.
Ce genre d'odes s'appelle tricolos tristrophos.

Cinquième genre.

Ce sont des pièces composées de quatre vers, mais où il n'y en a que de deux sortes. Elles sont de deux espèces. 1° Ce sont trois saphiques suivis d'un adonien:

Jām sătis tēr|rīs nỉvis atquě | diræ
Grāndi|nīs mī|sit pătěr, lēt rủ bēntě
Dēxtě | rā sā|crās jăcă|lātús árcés,

Tērrůsturbēm.

20. Ce sont trois petits asclepiades suivis d'un glyconique:

Scrībēris Vărilö förstřs ět hostium
Victor, Mæðni|ī cār|minys ā| lítē,
Quum rēm cumquě ferox nāvibủs aüt |ěquis

Mīlēs tē dūcēgēssērit.

Ce genre d'odes s'appelle dicolos tetrastrophos:

Sixième genre.

Ce sont des pièces composées de quatre vers, y en a de trois sortes. Elles sont de deux espèces.

Ixiv NOTICE SUR LES MÈTRES LYRIQUES.'

1° Ce sont deux petits asclépiades suivis d'un phé. récratien et d'un glyconique:

O nāvis réfé| rēnt in mărě tēj novi
Flüctūs;lo! quid al gis? for třtěr occŭpā

Portum. Nönně vě |dēs ut
Nūdūm/rēmigilo lătús.

2° Ce sont deux aclaïques suivis d'un iambique de quatre mesures et demie, et d'un archiloquien de quatre mesures:

Velox|5m|nüm se|p8 Lắcrẻ| tilẽm
Mötāt|Lycælo Faŭ nós ět igněām
Dēfēn|dít æstātēm |căpēl līs

Usquě mělis, plúvísõsquě vēntos.

Ce genre

d'odes s'appelle tricolos tetrastrophos.

Ainsi 1° l'ode monocolos est une ode où il n'y a qu'une sorte de vers.

20 L'ode dicolos est une ode où il y a deux sortes de vers. Si le même vers revient de deux en deux, elle est distrophos; s'il revient de trois en trois vers, elle est tristrophos; s'il revient de quatre en quatre, elle est tetrastrophos.

3° L'ode tricolos est une ode où il entre trois sortes de vers. Si le même revient de trois en trois vers, elle est tristrophos; s'il revient de quatre en quatre,

elle est tetrastrophos.

« PreviousContinue »