Page images
PDF
EPUB

« Ad me recurres; nec vocata mens tua

« Marsis redibit vocibus. « Majus parabo, majus infundam tibi

« Fastidienti poculum: « Priùsque cælum sidet inferius mari,

« Tellure porrectâ super, « Quàm non amore sic meo flagres, uti

« Bitumen atris ignibus. »
Sub hæc puer jam non, ut antè, mollibus

Lenire verbis impias;
Sed dubius unde rumperet silentium,

Misit Thyesteas preces: « Venena, magnum fas nefasque, non valent

« Convertere humanam vicem.
Diris
agam

dira detestatio
« Nullâ expiatur victimâ.
« Quin, ubi perire jussus exspiravero,

« Nocturnus occurram Furor: « Petamque vultus umbra curvis unguibus

« (Quæ vis Deorum est Manium), « Et inquietis assidens præcordiis,

« Pavore somnos auferam. « Vos turba vicatim hinc et hinc saxis petens

« Contundet obsconas anus; « Post insepulta membra different lupi

« Et Esquilinæ alites: « Neque hoc parentes, heu! mihi superstites,

Effugerit spectaculum. »

VOS:

« Plus tu redoubleras tes orgueilleux mépris,
« Plus je t'enivrerai d'un funeste breuvage.
« Les flots engloutiront et la terre et les cieux,
« Ou je ferai brûler ce cour vil qui m'outrage,

le bitume embrasé

« Ainsi que

par ces feux.»

Elle dit: et l'objet de sa rage funeste,
Le faible enfant, au lieu de répandre des pleurs,
Contre elles tout-à-coup exhala ses fureurs

Par des veux dignes de Thyeste.

« Si vous pouvez changer l'ordre de l'univers,
.« Le sort est au-dessus de tous vos maléfices.
« Ma douleur vous dévoue aux filles des enfers;
« Rien ne m'apaisera, ni pleurs, ni sacrifices.

<< Dès l'instant que les Dieux me feront expirer, « Je viendrai chaque nuit assouvir ma vengeance,

« De mes ongles vous déchirer, « Et vous faire des morts connaître la puissance.

« Je presserai vos cours, le sommeil vous fuira; « D'un éternel effroi vous serez agitées : « Vieilles, et d'un vil peuple en tous lieux insultées,

« Sa colère vous poursuivra.

« Vos cadavres, sans sépulture, « Des vautours et des loups deviendront la pâture. « Puisse de mes parens ce spectacle odieux a Soulager la douleur et repaître les yeux! »

ODE VI.

IN CASSIUM SEVERUM.

Quid immerentes hospites vexas, canis

Ignavus adversùm lupos?
Quin huc inanes, si potes, vertis minas,

Et me remorsurum petis?
Nam qualis aut Molossus, aut fulvus Lacon,

Amica vis pastoribus,
Agam per altas, aure sublatâ, nives,

Quæcumque præcedet fera.
Tu cùm timendâ voce complesti nemus,

Projectum odoraris cibum.
Cave, cave: namque in malos asperrimus

Parata tollo cornua;
Qualis Lycambæ spretus infido gener,

Aut acer hostis Bupalo.
An, si quis atro dente me petiverit,

Inultus ut flebo puer?

ODE VI.

CONTRE CASSIUS SÉVÈRE.

Pourquoi, monstre odieux, et méchant sans courage,
Trembler devant les loups, et mordre les passans?
Que ne me choisis-tu pour essayer ta rage,
Moi qui réprimerais tes efforts insolens?

Tel que le fier Molosse, à la gueule sanglante,
Je poursuis vaillamment tous les monstres des bois;
Et toi, qui fais trembler les forêts de ta voix,
Tu te tais pour flairer l'appât qu'on te présente.

Tremble, tremble, je suis l'ennemi des pervers,
Et pour les châtier ma main est toujours prête.
Lycambe et Bupalus méprisèrent les vers;
L'un et l'autre expira sous les traits d'un poëte.

Si quelque audacieux m'outrageait aujourd'hui,
Penses-tu qu'oubliant ma gloire et son offense,
Comme un débile enfant qui n'a point de défense,
J'eusse recours aux pleurs pour me venger de lui?

ODE VII.

AD POPULUM ROMANUM.

Quò, quò, scelesti, ruitis? aut cur dexteris

Aptantur enses conditi?
Parumne campis atque Neptuno super

Fusum est Latini sanguinis?
Non ut superbas invidæ Carthaginis

Romanus arces ureret;
Intactus aut Britanpus ut descenderet

Sacrâ catenatus viâ:

Sed ut, secundùm vota Parthorum, suâ

Urbs hæc periret dexterâ.
Neque hic lupis mos, nec fuit leonibus

Nunquam nisi in dispar feris.
Furorne cæcus, an rapit vis acrior,

An culpa? responsum date... Tacent; et ora pallor albus inficit,

Mentesque perculsæ stupent.
Sic est: acerba fata Romanos agunt,

Scelusque fraternæ necis,
Ut immerentis fluxit in terram Remi

Sacer nepotibus cruor.

« PreviousContinue »