Page images
PDF
EPUB

Virtute functos, more patrum, duces, Lydis remixto carmine tibiis, Trojamque, et Anchisen, et almæ

Progeniem Veneris, canemus.

A la flûte des Grecs, ainsi que nos aïeux,
Nous unirons nos voix pour chanter la Phrygie,

Notre antique patrie;
Pour célébrer Anchise et ses guerriers fameux,
Qu'ennoblit de son sang la reine d'Idalie.

EPODON LIBER.

ODE PRIMA.

AD MÆCENATEM.

Ibis Liburnis inter alta navium,

Amice, propugnacula,
Paratus omne Cæsaris periculum

Subire, Mæcenas, tuo?
Quid nos, quibus te vita si superstite

Jucunda; si contrà, gravis?
Utrumne jussi persequemur otium,

Non dulce, ni tecum simul?
An hunc laborem mente laturi, decet

Quâ ferre non molles viros?
Feremus: et te vel per Alpium juga,

Inhospitalem et Caucasum,
Vel occidentis usque ad ultimum sinum

Forti sequemur pectore.
Roges, tuum labore quid juvem meo,

Imbellis ac firmus parum?
Comes minore sum futurus in metu,

Qui major absentes habet: Ut assidens implumibus pullis avis

Serpentium allapsus timet

D'HORACE.

ODE PREMIÈRE.

A MÉCÈNE.

COMPAGNON de César, tu braves, cher Mécène,
Ces flottantes cités qu'arme une folle reine:
Et pour moi cependant le jour n'a plus d'appas;
Que faire, loin de toi, de ma triste existence?

Pourrais-je, en ton absence,
Jouir de ce repos que tu ne goûtes pas?

[ocr errors]

Rival de ces grands cours qui marchent sur tes traces,
Des Alpes, de l’Athos, faut-il franchir les glaces?
J'irai, j'affronterai le roc inhabité,
Et les Syrtes brûlans, et l'orageux Bosphore,

Et la rive du Maure,
Où Phébus, tous les jours, voit mourir sa clarté.

Tu ris de mes projets : cette valeur soudaine
N'est pas digne, il est vrai, de seconder la tienne;
Mon bras ne peut t'offrir un utile secours :
Non; mais j'adoucirai de l'amitié tremblante

La crainte renaissante,
En partageant du moins les périls où tu cours.

Ainsi sur son rameau la tendre Philomèle
Cache ses doux enfans sous l'aile maternelle,

Magis relictis; non, ut adsit, auxili

Latura plus præsentibus. Libenter hoc et omne militabitur

Bellum in tuæ spem gratiæ :
Non ut juvencis illigata pluribus

Aratra nitantur mea;
Pecusve Calabris ante sidus fervidum

Lucana mutet pascua;
Nec ut superni villa candens Tusculi

Circæa tangat monia.
Satis superque me benignitas tua

Ditavit: haud paravero,
Quod aut, avarus ut Chremes, terrâ premam;

Discinctus aut perdam ut nepos.

ODE II.

VITÆ RUSTICÆ LAUDES.

Beatus ille, qui procul negotiis,

Ut prisca gens mortalium,
Paterna rura bobus exercet suis,

Solutus omni fenore.
Neque excitatur classico miles truci,

Neque horret iratum mare;
Forumque vitat, et superba civium

Potentiorum limina.

« PreviousContinue »