5. section, suite De la révolution française

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 437 - Mais les complices de Bouille , Tous ces tigres qui sans pitié Déchirent le sein de leur mère Aux armes, etc.
Page 49 - ... d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et acceptée par le roi.
Page 437 - Entendez-vous dans les campagnes Mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans vos bras Egorger vos fils, vos compagnes ! Aux armes, citoyens ! formez vos bataillons, Marchons ! ... qu'un sang impur abreuve nos sillons.
Page 438 - Nous entrerons dans la carrière Quand nos aînés n'y seront plus ; Nous y trouverons leur poussière Et la trace de leurs vertus ! Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil, Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre ! .... Aux armes, citoyens ! etc.
Page 438 - Tremblez tyrans ! et vous perfides, L'opprobre de tous les partis ; Tremblez ! vos projets parricides Vont enfin recevoir leur prix. Tout est soldat pour vous combattre ; S'ils tombent nos jeunes héros , La France en produit de nouveaux, Contre vous tout prêts à se battre. Aux armes, citoyens!
Page 437 - Que veut cette horde d'esclaves, De traîtres, de rois conjurés? Pour qui ces ignobles entraves, Ces fers dès longtemps préparés? (bis) Français! pour nous, ah! quel outrage! Quels transports il doit exciter! C'est nous qu'on ose méditer De rendre à l'antique esclavage! Aux armes...
Page 50 - ... jurer la fidélité la plus inviolable à la nation, à la loi et au roi. Mais comment s'engager, sous la loi du serment, à maintenir une constitution qui n'est encore ni achevée ni connue...
Page 399 - Feuillans , traversait au même instant cette ténébreuse avenue. LL. MM. furent obligées de s'y arrêter long-temps. Un grenadier de la garde nationale, craignant le danger d'une telle foule pour monseigneur le dauphin, le prit dans ses bras', et , l'élevant au-dessus des têtes , le porta ainsi jusque dans la salle de l'Assemblée : en revenant à nous : « Je viens, dit-il avec enthousiasme,
Page 54 - Dieu et à ma foi , je donnerai jusqu'au dernier soupir des preuves de mon obéissance en qualité de sujet , mais qu'en ma qualité d'évêque, je proscris et j'abjure le serment...

Bibliographic information