Histoire de l'Académie, avec Mémoires de littérature tirez des registres de cette Académie

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 266 - L'ennemi tortueux dont il est entouré. Le sang tombe des airs. Il déchire, il dévore Le reptile acharné qui le combat encore : II le perce ; il le tient sous ses ongles vainqueurs ; Par cent coups redoublés il venge ses douleurs.
Page 244 - Arnaud juge cette publication avec une extrême sévérité: il est vrai que lui-même s'était efforcé de faire en ce genre autre chose, sinon mieux. « J'y ai vu non sans étonnement un jargon plat et sauvage, substitué presque d'un bout à l'autre au style toujours noble, toujours élégant de Platon. En vérité ces prétendus traducteurs ont bonne grâce à nous vanter le charme et l'harmonie du langage de ce philosophe : at-on le sentiment de l'harmonie des langues anciennes quand on est...
Page 660 - Et seront tenuz déjeuner touz les samedis, se il peuvent bonnement, et se bonnement ne peuvent jeûner, ou ne veulent, il donront ce jour quinze deniers pour Dieu, en l'onneur des quinze joyes de Nostre Dame.
Page 144 - Il s'imagine donc qu'on veut les flatter, & il fe trouve infenfiblement guéri par le plaifir même qu'il a pris à fe féduirc.
Page 121 - ... du gouvernement,la politique, la morale ou la religion. Tous ces Arts ne fembloient avoir été admis dans la République que pour contribuer à former des citoyens utiles & vertueux, & à leur donner cette éducation qui en faifoit d'excellens athlètes, de bons orateurs & d'intrépides guerriers.
Page 140 - Quand nous allons au spectacle nous n'y cherchons que le plaisir d'une émotion passagère, le poète, de son côté, n'a d'autre but que de nous procurer cette émotion... Chacun des spectateurs peut jouir de ce plaisir indépendamment du reste de l'Assemblée.
Page 534 - ... garnis, non pas, à la vérité, de fers tels que les nôtres, mais d'un fàbot de fer qui emboîtoit le pied & s'attachoit au-deffus de la corne.
Page 635 - Boniface n'aimoit que l'autorité qu'il y fuppofôit attachée. Quand des Papes plus modérés voyoient les Rois prendre les armes, ils les exhortaient à la paix: celui-ci leur commandoit de la faire; il leur défendoit d'exiger desfubfides du Clergé; il enjoignoitàPhilippe-le-Bel de renvoyer la fille du comte de Flandre.
Page 642 - C'est évidemment faute d'avoir examiné la date de (1) Quinto nonas julii. (2) Die vicesimâ septimâ mensis junii. ces deux actes, qu'on a reproché au pape d'avoir publié la sentence au mépris d'un engagement formel. On a supposé sa lettre antérieure à la bulle. De tous les auteurs qui ont parlé de la bulle et de la lettre , Baillet est le seul qui se soit aperçu que la bulle était antérieure de six jours à la lettre. Boniface, en écrivant cette lettre, cherchait, selon Baillet,
Page 12 - Sans doute il etait pris d'une sorte d'ivresse lorsqu'il se mettait à composer ; mais c'était d'une ivresse puisée dans les écrits d'Homère. C'était là que , remplissant son âme de l'idée du grand et du beau , il avait appris à peindre les vertus des Patrocle., des Teucer, des Timoléon , pour enflammer , par ces modèles , le cœur des citoyens , et les porter à imiter ces grands hommes...

Bibliographic information