Archives historiques et statistiques du département du Rhône, Volume 12

Front Cover
J. M. Barret., 1830 - Rhône (France)
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 333 - Il sera élevé sur les ruines de Lyon une colonne qui attestera à la postérité les crimes et la punition des royalistes de cette ville, avec cette inscription : Lyon fit la guerre à la Liberté ; Lyon n'est plus Le 18e jour du 1er mois l'an 2 de la République française une et indivisible Art.
Page 362 - Tremblez, tyrans, et vous, perfides. L'opprobre de tous les partis ; Tremblez ! vos projets parricides, Vont enfin recevoir leur prix ! Tout est soldat pour vous combattre ; S'ils tombent, nos jeunes héros. La France en produit de nouveaux Contre vous tout prêts à se battre ! Aux armes, citoyens ! etc. Français, en guerriers magnanimes, Portez ou retenez vos coups ; Epargnez ces tristes victimes A regret s'armant...
Page 362 - Amour sacré de la patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs ! Liberté ! Liberté chérie, Combats avec tes défenseurs ! Sous nos drapeaux, que la victoire Accoure à tes mâles accents ! Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire ! Aux armes, etc.
Page 361 - Français, pour nous, ah ! quel outrage! Quels transports il doit exciter! C'est nous qu'on ose méditer De rendre à l'antique esclavage ! Aux armes, etc. Quoi ! des cohortes étrangères Feraient la loi dans nos foyers ! Quoi ! ces phalanges mercenaires Terrasseraient nos fiers guerriers!
Page 361 - ALLONS, enfants de la patrie! Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie L'étendard sanglant est levé, Entendez-vous dans les campagnes Mugir ces féroces soldats? Ils viennent, jusque dans nos bras, Égorger nos fils, nos compagnes!
Page 137 - ... du siège qui en fut la suite, des effroyables malheurs qui pesèrent sur ma ville natale. Pour avoir la liberté de donner à mon récit la forme et les couleurs du genre que j'avais adopté, je m'étais transporté à quinze siècles dans la postérité, c'est-à-dire que j'avais vieilli de quinze siècles l'événement que je peignais, pour le revêtir à mon gré de tout le prestige de l'antiquité.
Page 470 - Tous les ouvrages envoyés au concours doivent porter en tête une devise ou épigraphe répétée dans un billet cacheté, contenant les noms, qualités et demeure des auteurs. Ils doivent être envoyés francs de port, avant le 3o juin 1831 , à M.
Page 470 - A la même époque seront distribués les prix d'encouragement fondés par M. le duc de PLAISANCE , et destinés aux artistes qui auraient 'fait connaître quelque nouveau procédé avantageux pour les manufactures lyonnaises, tels que des moyens pour...
Page 141 - Les Français ont le droit de publier et de faire imprimer leurs opinions, en se conformant aux lois qui doivent réprimer les abus de cette liberté.
Page 13 - S'. -Jean, grand édifice d'architecture gothique , où l'on voit une fameuse horloge , aujourd'hui dérangée, qui étonne par sa complication et qui indiquait le cours du soleil, les phases de la lune, les ans, les mois, les jours, les heures, les minutes, les secondes, tous les saints du calendrier, etc. ; l'archevêché, contigu à la cathédrale et qui n'a rien de beau extérieurement; l'église des Chartreux , surmontée d'un joli dô'me ; l'église...

Bibliographic information