Page images
PDF
EPUB

me plaît beaucoup, parce qu'il y a beaucoup d'exercice dans ce jeu. Tantôt c'est le Colonel, tantôt c'est moi à qui l'on bande les yeux; vous ririez trop de voir avec quelle précaution scrupuleuse ma femme nous attache notre bandeau, en forte qu'il est impossible d'appercevoir le moindre lueur de lumiere. Le pauvre Colonel se casse quelquefois le nez, ce qui nous fait rire de tout notre cœur : Je me fais rarement du mal, parce je cherche plus modérément ; mais il se passe fou. vent une demi-heure avant que je puisse les attrapper; car nous nous cachons çà & là dans des coins, afin de nous mieux divertir, & de douner plus de peine au Colin. Je ne vous donne cette desi riprion de nos plaisirs, que comme un échantillon des amusemens innocens que je vous prie de recommander.

Je suis,

MONSIEUR,

Votre très-humble ferviteur,

THIMOTHÉE DOODLE,

La Lettre suivante a été écrite au sujet de mon papier de jeudi passé sur l'ab.

sence des amans, & sur les moyens que j'ai rapportés de rendre les absences füpportables.

MONSIEUR,

AMANS ABSENS.

Parmi les differens moyens employés Remedes par les amans absens pour le consoler pour les dans cet état que vous appellez le tom. beau de l'amour, il y en a d'essentiels dont vous n'avez pas fait mention. Nos ancêtres reservoient d'un shelling ra, botteux & s'en trouvoient bien : cet usage se foutient encore dans la plus grande partie des Etats de la Majesté, & produit un très-bon effet. Il y en a qui coupent un écu en deux parties égales, chacun des amans conservant la moitié; on prétend que cette méthode a plus de vertu que la premiere. Puisque les opinions font partagées à ce sujet, pourquoi ne pourroit-on pas se servir de ces deux moyens? On a toujours re. gardé comme un talisman admirable dans ces calamités, la figure d'un caur taillé en pierre ou en métal ; foit qu'il fût représenté tout fanglant fur

autel, ou percé de dards, ou tenu à la main par, un amour, Je con. Dois bien des amans qui portent leurs Inaîtrelles dans le dessus de leurs tabatieres , & se sont soutenues par ce moyen pendant la longue absence d'une campagne.

[ocr errors]

J'ai essuyé tous ces remedes; je n'en ai point trouvé de plus efficace, que de 'porter des cheveux de ma maîtresse ar. tistement entrelassés en las d'amours dans une bague. Comme ce secret m'a été très-utile, je me crois obligé de le communiquer pour le bien & la confo. lation de mes compatriotes. Je vous prie d'ajouter cette Lettre à ce que vous avez dit sur les consolations pour l'absence; & je suis, &c.

Je conclurai ce papier avec une Lettre de la part d'un Docteur d'une des Univer. sités, occasionnée par mon papier de mardi dernier, où je rendis compte de quelques differends qui arriverent der. pierement parmi les Grecs & les Troyens modernes de ces deux sçavans corps.

MONSIEUR,

Lettre

Celle-ci est pour vous faire sçavoir d'un Doc. teur à l'oc. qu'il y a un corps considerable de Troyens, cafion du dans la société dont je fais un des mem. Ditcours

bres ,. qui n'attendent qu'un moment fur les

favorable pour se déclarer: Dans l'er GRECS & les Tro poir de cette heureuse occasion, nous YENS mo- harassons nos ennemis par mille strata. dern es.

gêmes ; notre premiere 'attaque se fera lur Foshua Barnes, que nous regardons comme l'Achille du parti opposé, De. puis que j'ai quitté l'école, j'ai toujours

conservé la réputation d'un vrai Troyen, résolu de ne jamais donner quartier à la moindre particule Grecque, partout ou j'en trouverai.

C'est pourquoi, j'ai été irrité contre vous de ce que vous déployez les epleie gnes Grecques à la tête de vos papiers, & quelquefois même au milieu, vous donnez le mot en cette langue. C'est dans ces occasions, que je mets bas vos spéculations, avec cette dénonciation de guerre usitée contre un Auteur: Græcum est; non potest legi. Ceci est pour vous précautionner , & vous abstenir doréDavant de pareilles hostilités, au péril d'une guerre inévitable.

TROILUS

FIN

D. Es
M A TI E R E S

A.

Abus des prieres préparatoires à l'Eglise, 69

Actions infâmes. Il est pernicieux des les cacher sous de beaux noms,

210-21T: Amans absens. Moyens pour les confoler,

421. 422. Amans desespérés. Remedes pour les gué

rir , 393-396. Histoire de quelques uns, sautés du haut du: Proinontoire Leucate,

405-410. Amans. Lettres de quelques uns, rejettés

par des motifs inercenaires, 246-251. Ainant, (Lettre d'un) dégoûté par le peu de :

délicatesse de la maltreffe, 306. 367. Amant passionné. Histoire de les intrigues,

180-1856 Amant, (Plaintes d'un jeune) avec l'Avis que l'Auteur lui donne,

254. 255. Amant rébuté. Conseil que l'Auteur lui don.

329. Amante infortunée. Sa requête à l'Auteur ,

339. 340. Amour (l') produit mille desastres & plaintes

poëtiques, 73. Moyen pour la guérison de ces maux, 74. Liste des personnes mortsd'Amour,

75. 76. Amusemens innocens pour passer les soirées d'hyver ,

418-420.

ne ,

« PreviousContinue »